Lyon : bilan plutôt mitigé en ce début de soldes

Mercredi dernier, c'était le top départ des soldes d'été. Après une semaine de ristournes, le bilan est plutôt mitigé pour les commerçants de la Presqu'île.   

Les soldes d'été ont commencé la semaine dernière. On pourrait s'attendre à voir beaucoup de monde devant les cabines d'essayage, une rue de la République et des centres commerciaux bondés... mais ce n'est pas vraiment ça. Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de ce départ plutôt mitigé. "Cela doit être dû aux départs en vacances, mais aussi à la chaleur de cette dernière semaine. En plus la période des soldes, cinq semaines, est plutôt longue", explique Clément Chevalier, de My Presqu'ïle. Un autre argument de taille s'ajoute au tableau : le premier pôle en terme de chiffre d'affaires à Lyon, c'est internet. "On se bat avec nos moyens. Dans le shopping en extérieur, il y a plus de conseils, l'idée de proximité, balade, patrimoine", ajoute Clément Chevalier. Malgré leurs atouts, les boutiques de la Presqu'île sont obligées de s'adapter au numérique : "Nous faisons de plus en plus de sensibilisation pour développer des outils digitaux pour attirer des personnes dans les boutiques. Nous sommes dans un tournant important". Déjà l'année dernière, les français avaient moins profiter des remises. Selon un sondage Toluna, 75,5 % des français avaient fait les magasins à cette période soit 1,3 point de moins qu'en 2016.

à lire également
La nouvelle scène culinaire lyonnaise est peut-être en passe de devenir un nouveau hotspot européen, voire mondial. Une nouvelle génération de chefs explose les codes et ébouriffe la cuisine made in Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut