faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Lyon : bientôt des caméras portatives sur les pompiers ? 

Un arrêté publié ce vendredi autorise l'usage de caméras individuelles par les sapeurs-pompiers dans le cadre de leurs interventions. Les pompiers de la métropole de Lyon et du Rhône demandent à être équipés de ce matériel. 

Un décret a été publié ce vendredi au journal officiel autorisant “l'expérimentation de l'usage de caméras individuelles par les sapeurs-pompiers dans le cadre de leurs interventions”, le syndicat Sud-Sdis 69 a. Un texte signé par Édouard Philippe, le Premier ministre et Christophe Castaner le ministre de l'Intérieur. Pour le syndicat lyonnais Sud-Sdis 69, “ce dispositif aura une double efficacité . Dissuasive d'une part, car les "agresseurs" se sachant filmés tempéreront certainement leur agressivité. Et enfin, la charge de la preuve revenant aux plaignants, l'utilisation de ce moyen d'enregistrement permettra d'obtenir plus rapidement des condamnations des agresseurs.” “À la crainte du "Big Brother", nous répondons que depuis l’avènement des smartphones les équipages sont filmés de partout et par n'importe qui alors autant utiliser nos propres données”, ont déclaré les pompiers du Rhône qui demandent désormais à leur hiérarchie de se doter du matériel en question.

Le décret autorise à titre expérimental, jusqu'au 5 février 2022, “les sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, militaires de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris et du bataillon des marins-pompiers de Marseille à procéder, au moyen de caméras individuelles, à un enregistrement audiovisuel de leurs interventions lorsque se produit ou est susceptible de se produire un incident de nature à mettre en péril leur intégrité physique, eu égard aux circonstances de l'intervention ou au comportement des personnes concernées. 

Sécurité  : Tout le monde adore la vidéosurveillance

à lire également
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
Deux nouvelles journées d'action sont prévues à Lyon contre la réforme des retraites ces 9 et 10 décembre. Alors que le trafic SNCF est lourdement perturbé par la grève, qu'en sera-t-il des TCL ?
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut