© Tim Douet

Lyon accueille le plus important congrès de pédiatres

Du 24 au 26 juin, la ville de Lyon accueille le Congrès des Sociétés de Pédiatrie à la Cité Internationale. Au programme : près de 150 conférences et tables rondes sur le thème de la pédiatrie moderne et sa diversité.

Inauguré par le maire de Lyon Georges Képénékian ce 24 mai, le congrès réunit pendant trois jours au Centre des Congrès de la Cité Internationale onze associations composantes de la pédiatrie. "Notre congrès ne sera pas une simple juxtaposition des thèmes portés par ces différentes sociétés, mais bien des échanges entre tous les partenaires, autour d'un programme plutôt transversal élaboré par un conseil scientifique commun ont déclaré les co-présidents du congrès Olivier Claris et Pierre Cochat, ainsi que la présidente du Conseil Scientifique Agnès Linglart. Nous souhaitons que ce Congrès reflète une pédiatrie moderne, dynamique, riche de sa diversité."

Plus de 3000 pédiatres

Tenu par près de 3000 pédiatres selon Le Progrès, le congrès constitue le plus important rassemblement de professionnels pédiatriques. L'évènement proposera 150 conférences et tables rondes, ainsi que des ateliers et des mises au point, de 8h30 à 18h30 pendant trois jours. Les principaux thèmes abordés concerneront notamment la génétique, l'évolution, les pathologies rares et propres aux enfants ou encore le débat sur certains actes médicaux. La deuxième édition du concours de simulation sera également organisé et verra s'affronter plusieurs équipes d’internes qui devront, sur un mannequin, réaliser un diagnostic, délivrer les soins appropriés, et répondre aux questions de la famille. "La richesse et la diversité de ce programme illustrent ces efforts collectifs" affirment les présidents du congrès et du Conseil Scientifique.

Les inscriptions au congrès sont réservées aux étudiants et professionnels du domaine médical et vont de 50€ à 540€.

Plus d'informations sur le site du congrès

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Roger Santini, expert en pharmacologie et toxicologie, nous fait part des effets néfastes des téléphone portables. Selon lui, aucune mesure de précaution n'a accompagné sa commercialisation. En 1998, Roger Santini, chercheur à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon, publie un premier livre consacré aux effets […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut