Photo d’illustration © Antoine Merlet

Lyon : à la rentrée, seuls les collégiens et lycéens non-vaccinés seront renvoyés chez eux s'ils sont cas contact

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé mercredi 28 juillet les dispositions prises par le gouvernement pour la rentrée scolaire 2021.

"L'objectif, c'est la continuité pédagogique", a assuré le ministre de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur le plateau de France TV. Mercredi 28 juillet, Jean-Michel Blanquer a précisé les mesures concernant la rentrée de septembre dans les écoles, collèges et lycées.

Le gouvernement a défini quatre niveaux possibles liés à la circulation du virus dans une zone donnée. À chaque échelon, vert, jaune, orange ou rouge, un protocole a été défini pour faire correspondre la situation sanitaire à des restrictions et gestes barrières. Les scénarios envisagés reprennent en partie les dispositions déjà mises en place durant l'année 2020-2021.  Toutefois, même au pire niveau prévu par le ministère, les collégiens et lycéens suivront la moitié de leur cours au sein de la structure scolaire : la fermeture du secondaire n'est plus une solution appréhendée.

Un protocole de "contact-tracing" dans les collèges et lycées

"S'agissant de l'enseignement secondaire, s'il y a un cas de contamination, ce sont les élèves non-vaccinés qui seront évincés mais pas les élèves vaccinés. C'est évidemment une forte incitation à être vacciné", a déclaré le ministre dans la matinale de France TV. En effet, la norme instituée par ses annonces reprend la politique vaccinale du gouvernement, à savoir des restrictions plus fortes pour les personnes non-vaccinées dans les prochains mois.

Dans les écoles maternelles et primaires, c'est toute la classe qui sera fermée si l'un des enfants est positif au Covid-19. Au niveau des collèges et lycées, pour éviter la mise à distance pendant une semaine de l'intégralité des élèves ayant fréquenté le cas positif, un protocole a été mis en oeuvre pour repérer les cas-contact ; une fois ceux-ci identifiés, leur situation est définie par leur vaccination. Si cette dernière est complète, ils n'ont pas de mesures supplémentaires à prendre et peuvent suivre les cours depuis leur établissement. Sinon, ils sont contraints de rester chez eux durant sept jours et de continuer l'école à la maison.

Le port du masque toujours exigé en intérieur pour le secondaire et le personnel

Malgré l'obligation pour le corps enseignant d'aérer les salles de classe toutes les heures durant au moins 5 minutes, ainsi que le matin et le soir pendant 1 heure, le port du masque n'est pas une option pour la plupart.

Le personnel des établissements scolaires, les collégiens et les lycéens sont tenus de couvrir leur visage avec un masque de catégorie 1 en intérieur, même en niveau vert de situation sanitaire dans leur zone géographique. "Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants", a précisé le ministère, même si des stocks sont prévus pour ceux qui n'en disposeraient pas.

Cette mesure ne s'applique pas aux élèves de maternelle, et ne sera nécessaire pour l'enseignement primaire que si le niveau 2 de circulation du virus est établi. Au niveau 3, le masque sera également exigé en extérieur pour l'ensemble des occupants de l'établissement à l'exception des maternelles.

Le ministre a précisé que la rentrée se ferait certainement au niveau jaune ou orange, d'après les dernières estimations du gouvernement sur la circulation du virus.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut