Lyon 7e : des riverains se mobilisent pour des réfugiés

Deux familles et un homme seul vivent actuellement dans des tentes sur le trottoir, au carrefour de la rue Garibaldi et de la Grande rue de la Guillotière. Une trentaine de riverains et commerçants ont décidé de se mobiliser pour trouver une solution de logement décent à ces réfugiés venus des Balkans.

Le collectif Garibaldi-Guillotière a adressé le 27 octobre une lettre au Préfet du Rhône, Michel Delpuech, dans laquelle est demandé de trouver une solution de logement pour ces familles, qui comptent quatre enfants, ayant entre 18 mois et trois ans. Une pétition a été mise en place. Elle aurait recueilli "80 signatures d’habitants, commerçants et travailleurs du quartier, dont 30 de l’immeuble devant lequel vivent les migrants", affirme le collectif.

"Ca a été assez spontané", explique une habitante, "plusieurs personnes, chacun de son côté, les aidaient à leur façon, que ce soit pour la vaisselle, les sanitaires, les lessives, ou même parfois les loger, et à force de se voir, on a discuté, et on a décidé de les aider en leur trouvant des solutions de logement".

"Ils sont très reconnaissants de l’aide apportée, et ils font très attention à la manière dont ils sont installés. La semaine dernière, ils m’ont par exemple demandé une pelle et un balai pour nettoyer, ils font très attention à ça", précise cette dernière.

"Nous on est vraiment mobilisés sur le logement, et sur le reste, ils ont su se débrouiller"

Le collectif est centré sur la question du logement des migrants. "Il n’y a pas d’engagement politique, ni de substitution aux associations et aux pouvoirs publics", affirme la résidente. Elle explique que "sur le reste, ils ont sur se débrouiller", et qu’ "ils sont en train de faire toutes les démarches administratives".

En revanche, la question du logement est plus complexe, et le collectif "ne veut pas attendre le Plan Grand Froid", pour que ces familles puissent dormir au chaud.

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut