Lyon, 631 bornes de charges supplémentaires pour les véhicules électriques

Sodetrel, filiale du groupe EDF et Demeter, qui gère le fonds de modernisation écologique des Transports, vont déployer 631 points de charges pour les véhicules électriques dans la métropole de Lyon, d'ici 2020. 

Une augmentation exponentielle ! La métropole de Lyon va accueillir 631 points de charges supplémentaires pour les véhicules électriques qui s'ajouteront au 230 bornes existantes. Ce déploiement sera effectué avant 2020 par Sodetrel, filiale du groupe EDF et Demeter, en charge du fonds de modernisation écologique des Transports. 600 bornes seront dédiées à la charge normale (≤22kW), 31 à la charge rapide, voire ultra-rapide (50-150 kW). Le groupement et la métropole promettent des bornes compatibles avec l'ensemble des véhicules électriques et hybrides "actuellement en circulation au sein de la métropole", ainsi que de l'électricité issue de la filière renouvelable. Les 59 communes de la métropole seront équipées.

Pour pouvoir profiter de la recharge sur les 631 bornes, il faudra souscrire au Pass Sodetrel, et c'est là que les choses se compliquent en matière d'usage, tout en restant encore loin de la bonne vieille station service qui fournit de l’énergie fossile. Il faudra choisir entre trois offres qui sont actuellement proposées à 0 euro, 3 euros par mois, ou 30 euros par mois et qui permettent de payer plus ou moins sa recharge chère. Les cinq minutes seront ainsi respectivement proposées à 1 euro, 0,70 euros ou 0,50 euros en fonction de l'abonnement choisi. Pour savoir quelle offre sera la plus intéréssante, il faudra donc ressortir la calculatrice, sachant que la réservation d'une borne à l'avance est payante avec la formule gratuite, et offerte dans les deux autres cas.

La souscription au service permettra également de profiter de la recharge sur le réseau d'autoroute Corri-Door, le réseau Sodetrel en France, ainsi que les Parkings Indigo et Lyon Parc Auto de la métropole. Pour ceux qui rêvaient d'un système simple où l'on pourrait payer facilement avec sa carte bleue sur une borne, ou via son téléphone portable, il faudra repasser pour l'instant, bien que la métropole promette l'arrivée d'une application permettant d'utiliser le service en complément du "Pass". A suivre !

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 octobre 2018

    Merci pour cet article, il m'a permis de faire la connaissance de Demeter et du FMET.
    En cherchant plus d'informations, je suis tombé sur ça :
    Le FMET est abondé par Vinci Autoroutes, APRR, SANEF. Il fait des partie des mesures du plan de relance autoroutier.
    .
    ça met quand même quelques doutes sur "la transition écologique" par rapport à ce soutien de la Métropole qui se dit du côté "écolo responsable".
    Non ? 🙂

  2. Galapiat - 10 octobre 2018

    631 places de stationnement réservées aux bobos qui peuvent mettre des sommes impossibles dans des véhicules au bilan aussi polluant en final que les thermiques, point positif ça permettra l'implantation d'un nouvel EPR er Rhône Alpes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut