Lyon 2e : un homme poursuivi pour avoir violé une prostituée

Le 8 août dernier, une prostituée a été passée à tabac par un homme de 57 ans lorsque celle-ci lui avait imposé le port d'un préservatif. Il a été mis en examen pour viol, vol et violences. L'association Cabiria réagit.

Aux alentours de 23h, alors qu'elle se prostituait dans le quartier de Perrache, une prostituée accepte de suivre un client dans un hôtel d'Ainay dans le 2e arrondissement, relate Le Progrès. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment où la jeune femme annonce à son client qu'il va devoir porter un préservatif. Cette contrainte plonge alors l'homme dans une colère noire. Le client se jette soudainement sur elle, la viole, la frappe et prend la fuite en lui dérobant son argent. Fort heureusement, la victime avait pu noter la plaque d'immatriculation de son agresseur. Interpellé par les forces de l'ordre la semaine dernière, le client serait un homme de 57 ans, domicilié dans l'Ain. A la brigade des mœurs, il a été confronté à sa victime, qui l'a ensuite reconnu. L'individu a été laissé libre mais l'enquête se poursuit dans le cadre d'une commission rogatoire.

Des agressions en augmentation chaque année

Contacté par Lyon Capitale, l'association Cabiria qui lutte pour les droits des travailleurs du sexe dans la région lyonnaise pointe du doigt l'augmentation de ce type d'agressions dans la région depuis plusieurs années. "Nous sommes de retour de vacances depuis ce matin et déjà cinq personnes sont venues nous relater ce type d'abus de la part des clients." Difficile de communiquer des chiffres précis sur les agressions de prostituées à Lyon puisque beaucoup d'entre elles n'osent pas porter plainte, ni même en faire part aux associations. "Le problème réside dans le fait qu'à travers la politique française, les prostituées sont vues comme des délinquantes. Ainsi, il devient presque légitime de leur faire subir ce type de traitements aux yeux de certains clients", dénonce l'association Cabiria.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut