© Tim Douet
Article payant

Lyon 2030, la ville rêvée des écologistes : économie, la fin de la course à l’attractivité

Enquête (7/7). La ville rêvée des écologistes (tout ne va pas vous plaire). Suite et fin de notre série sur les grandes tendances de la métropole de Lyon de demain avec un zoom sur un monde économique parfois circonspect quant aux orientations des écologistes.

Le monde économique redoutait l’arrivée des écologistes au pouvoir. Dans les dernières semaines de campagne et après que le premier tour eut clairement tué tout suspense, des patrons avaient tenté de mobiliser les réseaux économiques pour contrer la prise de pouvoir des Verts. Sitôt l’élection achevée, le monde des affaires et les écologistes ont tenté de s’apprivoiser mutuellement. Bruno Bernard, le président d’une métropole dont le développement économique est l’une des compétences importantes, a, par exemple, décidé de présenter sa programmation pluriannuelle d’investissement (PPI) pour donner de la visibilité aux acteurs économiques, à commencer par le monde du BTP qui attend toujours fébrilement ce document. Néanmoins la PPI n’a pas suffi à dissiper tous les doutes.

Il vous reste 60 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut