© Tim Douet

Loire : un cadre se suicide dans une entreprise, l'entreprise condamnée par le tribunal

La salaison Brocéliande, entreprise de Perreux, dans la Loire, a été condamnée lundi à 20 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Roanne des suites du suicide d’un de ses cadres dans les locaux de l’entreprise, en 2013.

Un cadre de maintenance de l'entreprise, 51 ans, s’était donné la mort par pendaison dans les locaux de l'entreprise en 2013. L'entreprise a été reconnue coupable d’homicide involontaire par personne morale dans le cadre du travail. Elle ne fera pas appel du jugement.

L'avocate de la famille de la victime, Me Marie-Harmony Belloni, se satisfait que le tribunal ait "reconnu le lien de causalité entre le suicide et les imprudences et manquements de l’entreprise, qui n’avait pas suffisamment mis de moyens à la disposition de son salarié" pour assurer l'ensemble des missions qui lui étaient confiées, a-t-elle confié à l'AFP.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut