harcèlement téléphonique illustration
Le numéro d’aide aux personnes handicapées, le 0 800 360 360, est mis en place le jeudi 6 mai. © Tim Douet

Loire : il harcèle une femme et l'inscrit à son insu sur un site d'escort-girl

A Roanne, dans la Loire, un jeune homme a harcelé, suivi et menacé pendant plusieurs mois une femme qui avait refusé ses avances, puis a fini par l'inscrire à son insu sur un site d'escort-girls. Ce vendredi 22 janvier, le parquet l'a condamné à 12 mois de prison avec sursis.

C'est un jeune homme qui avait visiblement du mal à comprendre le sens du mot "non". A 21 ans, ce jeune Roannais a été condamné ce vendredi 22 janvier à 12 mois de prison avec sursis pour avoir harcelé une jeune femme pendant de longs mois et l'avoir inscrite à son insu sur un site d'escort-girls.

Quand le jeune homme croise la route de sa victime fin 2019, il tente de la séduire, en vain. Ne voulant pas accepter ce refus, il s'entête et se lance dans une campagne de harcèlement en règle visant la jeune femme. D'après les informations du Progrès, elle aurait reçu près de 3000 SMS de sa part début 2020. Mais le harceleur ne s'arrête pas là : il appelle également sa victime régulièrement, le jour et la nuit, l'insulte, change de numéro quand elle le bloque, la suit jusque chez elle et la menace.

Le jeune homme finit par inscrire sa victime sur un site d'escort-girls via une annonce intitulée "Rencontre sexy à Lyon", assortie d'une photo de la jeune femme et de son numéro de téléphone. Cette dernière reçoit alors des appels d'habitués de ce site web. Elle finit par se rendre à la gendarmerie et porte plainte contre son harceleur. Ce dernier nie les faits, renvoie la faute sur sa victime puis lui ordonne de retirer sa plainte sous peine de représailles. Ce vendredi 22 janvier, le jeune homme a partiellement reconnu les faits devant le parquet et cherché à se justifier. Il voulait "rendre la monnaie de sa pièce" à la jeune femme qui avait refusé ses avances. Le parquet l'a condamné à 12 mois de prison avec sursis ainsi qu'à l'obligation de suivre un stage de responsabilisation.

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut