Les Lyonnais font le plein d'énergies renouvelables

Comparé au salon auto de Lyon, c'est six fois moins de monde. Mais d'un point de vue environnemental, c'est aussi nettement moins de CO2 dans l'atmosphère.
Quelques semaines après les inquiétantes conclusions du plus important rapport scientifique sur le réchauffement de la planète, Lyon accueille la 5e édition du salon des énergies renouvelables. Ce qui se fait de mieux en France.
Car désormais, le verdict est sans appel : il faut une réponse efficace et rapide pour éviter le pire.
Conscience écologique
A l'origine conçu comme un large spectre de solutions plutôt techniques (générateurs photovoltaïques, sondes géothermiques, biogaz, etc), le grand rendez-vous écolo lyonnais a su se démocratiser et séduire un public de plus en plus non professionnel. 50 000 personnes sont attendues, dont un bon quart de particuliers (+5 %). Une cinquantaine de médias nationaux - dont TF1, France 2, France 3, la 5 - font d'ailleurs le déplacement à Lyon, preuve que les énergies propres et durables, à l'image des éoliennes, ont le vent en poupe. "Il existe une réelle conscience écologique, expliquent les organisateurs. Maintenant, il s'agit d'apporter du concret pour changer les comportements." Sur place, tout est organisé pour trouver une solution à son problème : comment se chauffer avec des panneaux solaires, quel est le prix pour s'équiper, comment bénéficier du maximum d'aides financières, quelles sont les économies réalisées, etc.

25 millions de dollars à gagner
"L'objectif selon lequel d'ici trois ans, la part des énergies renouvelables en France devra atteindre 21 % dans la consommation d'énergie primaire (ndlr, contre moins de 6 % actuellement) est pris très au sérieux par les consommateurs" avance le ministère de l'Ecologie. Et au lieu d'attendre la solution miracle contre les rejets de CO2 dans l'atmosphère, et les 25 millions de dollars promis par Richard Branson, le fantasque patron de Virgin, mieux vaut commencer à s'équiper plus vert. Dommage que le prix d'entrée au salon (30 euros) soit carrément prohibitif.
Guillaume Lamy
Pratique
Salon des énergies renouvelables. Du 14 au 17 février, de 9h à 18h30. Ouverture au public samedi 17 de 9h à 17h. Tram T3 jusqu'à Vaulx-en-Velin La Soie puis navette ou métro A jusqu'à Laurent Bonnevay puis navette.

à lire également
Site de l’ancienne décharge du Bouquis, à Dardilly © Tim Douet
Huiles polluées, déchets pétrochimiques et de raffinage enterrés parfois dans de simples sacs plastique. Aux portes de Lyon, Dardilly a été le théâtre d’une pollution sans précédent dans l’histoire des premières “décharges contrôlées” du pays.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut