Les hôpitaux lyonnais reconnus pour leurs spécialités

L’hebdomadaire Le Point publie, comme chaque année, son classement complet des meilleurs hôpitaux publics et privés en France. Les établissements lyonnais se démarquent notamment au niveau des spécialités. Deux cliniques privées font leur entrée dans le tableau des meilleurs établissements à but lucratif.

Dans son édition du 21 août, l’hebdomadaire Le Point publie une longue enquête sur les services hospitaliers français.

Dans ce classement regroupant les 50 meilleurs hôpitaux proposant un service de 62 spécialités médicales et chirurgicales, les hôpitaux de la ville de Lyon sont bien placés.

À la 17e place, le centre hospitalier Lyon Sud progresse par rapport à 2013, tout comme le groupement des Hôpitaux Est, regroupant l’hôpital neurologique, l’hôpital cardiologique et l’hôpital Femme-Mère-Enfant, qui pointe à la 23e position.

Mais d’autres hôpitaux lyonnais reculent dans le palmarès, l’hôpital Édouard-Herriot et les Hôpitaux Nord de la Croix-Rousse, respectivement 34e et 49e.

Deux cliniques lyonnaises font leur entrée

Les cliniques privées à but lucratif disposent quant à elles d’un classement à part. La région lyonnaise reste plutôt bien représentée avec 5 établissements.

Petite surprise du côté de la clinique du Tonkin à Villeurbanne, qui fait son apparition dans ce classement à la 36e position, tout comme celle de la Sauvegarde (Lyon 9e), qui s’installe en 44e position. Ces deux cliniques appartiennent au même groupe, Capio.

À l’instar de l’hôpital privé Jean-Mermoz, spécialisé dans la chirurgie de l’épaule, qui recule de deux places pour s’établir à la 4e position, la clinique du Parc régresse à la 20e place et l’Infirmerie protestante de Lyon rétrograde à la 33e place.

Des spécialités très bien traitées

Du côté des spécialités, Lyon tire son épingle du jeu. L’hôpital Pierre-Wertheimer de Lyon est 2nd en matière de neurochirurgie.

Le centre Léon-Bérard se distingue dans le traitement des cancers du sein (8e), des cancers ORL (20e) et des cancers gynécologiques (39e).

Si les Hôpitaux Lyon Sud et Édouard-Herriot sont spécialisés pour les pathologies du cancer de la prostate, du cancer du sein et des maladies hormonales, Lyon Sud se distingue aussi dans la chirurgie orthopédique, les cancers du rein (2e) et l’incontinence urinaire (3e).

En ce qui concerne la chirurgie de l’épaule, l’hôpital privé Jean-Mermoz domine le classement des cliniques, notamment grâce à la présence du docteur Walch, reconnu à l’international dans la discipline.

L’hôpital Femme-Mère-Enfant (HFME) de Bron se distingue – paradoxalement – dans le traitement de la chirurgie des testicules (2e) et reste aussi bien classé pour les cancers gynécologiques (14e), à l’instar de l’hôpital Lyon Sud (21e).

L’hôpital de la Croix-Rousse reste historiquement bien placé sur la chirurgie et la traumatologie du genou. Il se démarque aussi dans le traitement des cancers ORL (11e), à l’image de l’hôpital Lyon Sud (2e).

Enfin, le groupement des Hôpitaux Est se positionne 2nd du classement national dans la prise en charge des patients souffrants de la colonne vertébrale.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut