Les graisses trans bientôt interdites aux États-Unis ?

Le 7 novembre, la Food and Drug Administration (FDA, autorité de régulation du marché américain) a annoncé qu’elle envisageait de limiter fortement, voire d’interdire, les graisses trans dans les produits alimentaires industriels.

Ces graisses trans – déjà interdites dans les restaurants de New York et San Francisco – sont nocives pour le système cardio-vasculaire ; la commissaire de la FDA, le docteur Margaret Hambourg, a estimé qu’une interdiction “pourrait prévenir chaque année 20 000 infarctus et 7 000 décès”.

Les graisses trans proviennent surtout des huiles partiellement hydrogénées utilisées par l’industrie pour augmenter la durée de conservation et adapter la texture de ses produits. Elles sont également présentes naturellement, en petite quantité, dans certaines viandes et certains produits laitiers, tel le beurre. Lequel, avec seulement 5 % d'acides gras trans et des graisses saturées beaucoup moins nocives qu’on le croyait, est en pleine réhabilitation (lire “Pour votre cœur, mangez du beurre !).

1 commentaire
  1. perigourdin - ven 22 Nov 13 à 15 h 47

    Quand on sait que un américain sur 3 est obèse, ça ne peut que leur faire du bien...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut