Les Berges au Tribunal.

Son travail de fin d'étude portait sur la rénovation des Berges du Rhône et l'un des architectes de In Situ était dans son jury d'examen. Le commissaire du gouvernement a estimé hier qu'il y avait une ressemblance entre les deux projets mais que les idées de Sophie Peyrard-Champagney ne sont pas assez développées pour être protégées par le droit d'auteur. L'affaire a été mise en délibéré.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut