Rayon supermarché

Les "attaques plastiques" débarquent à Lyon et Villeurbanne

Pour montrer la quantité de plastiques superflus utilisés dans les supermarchés, des "Plastic attack" auront lieux dans une cinquantaine de villes du pays le samedi 2 juin. Dans l'agglomération de Lyon, celle organisée au Carrefour de Villeurbanne sera une première.

Bristol, Madrid, Bruxelles ou Montréal... Le concept anglais de "plastic attack" s'étend peu à peu et débarque en France. Ces opérations pour sensibiliser sur le gaspillage de plastique à grande échelle sont simples. Après avoir fait ses courses normalement, les consommateurs sont invités à déballer les aliments emballés inutilement et à les transférer dans des sacs et contenants réutilisables. Tous les plastiques sont ensuite rassemblés dans des caddies devant le magasin afin de visualiser le gaspillage. Mauranne, 24 ans, est volontaire en service civique. Aux côtés d'un petit groupe de trentenaires, elle organise la première opération de ce genre au Carrefour de Villeurbanne le samedi 2 juin à partir de 10 heures. "Nous voulons créer une image pour permettre de réaliser la quantité de plastique superflu dans notre façon de consommer. L'idée est de promouvoir des alternatives à la fois vis-à-vis des consommateurs que des industriels, comme l'utilisation de sacs en tissus ou de tupperware," explique-t-elle.

"Question de santé publique"

"Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que c'est possible de réduire une très grande quantité d'emballages. C'est aussi une question de santé publique concernant le plastique en cas de transfert de particules dans l'alimentation, comme ça peut être le cas d'un poulet fermier chaud emballé dans du plastique". Chaque année, entre 6 à 8 millions de tonnes de plastique se retrouvent en mer. Selon un rapport de la fondation de la navigatrice Ellen MacArthur, les océans pourraient contenir plus de plastique que de poissons d'ici à 2050 si les pratiques ne changent pas. Sur Facebook, une centaine de personnes ont indiqué être intéressées à participer à cette démarche. Mauranne espère aussi susciter la curiosité des consommateurs assidus du supermarché de Villeurbanne avec cet "événement pacifique et familial". Une opération qui sera"sans doute suivie par d'autres".
à lire également
A Lyon, les activistes de l'organisation ANVCop21 ont rencontré des salariés des agences locales de la Société Générale. Cette initiative vise à les sensibiliser sur le soutien apporté par leur employeur au financement du gaz de schiste. La 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, autrement dit la […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut