La rentrée s’effectue masquée à Lyon © Antoine Merlet
Article payant

Le spectre d’une seconde vague plane sur la reprise économique à Lyon

En cette rentrée, la reprise économique pourrait être retardée par une possible seconde vague de la Covid-19 dans l’agglomération lyonnaise. La métropole est passée en zone rouge. La visibilité tant attendue par les entrepreneurs n’est pas au rendez-vous. Si les aides du gouvernement ont permis d’amortir la crise, ils savent que le plus dur est encore devant eux.

Les entreprises avaient pris rendez-vous en septembre pour renouer avec une forme de rythme de croisière. Après le temps du confinement et la langueur estivale, la rentrée devait marquer un retour à la normale même si le terme sied mal à l’année 2020. Et puis les nuages ont commencé à s’amonceler. Le monde de l’entreprise a revu ses protocoles sanitaires et constaté que le climat de confiance nécessaire à la reprise de l’économie peine à s’installer durablement. Durant le mois d’août, les chiffres publiés par l’Autorité régionale de santé ont dessiné des courbes inquiétantes. Alors que les premiers aoûtiens reprenaient leurs quartiers à Lyon, le taux de positivité grimpaient à 3 %. La Préfecture et la Ville de Lyon imposent donc le port du masque dans les rues les plus peuplées le jour comme la nuit. “L’objectif est d’éviter un reconfinement et que l’accélération du virus que l’on constate actuellement ne dérape”, prévient la préfète Céline Dindar.

Il vous reste 86 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut