Le quatrième arrêté anti-prostitution de Collomb

En août 2002, Gérard Collomb prend son premier arrêté municipal interdisant la prostitution dans le centre-ville. En octobre 2006, le second est pris pour interdire, cette fois-ci, les camionnettes quai Perrache et dans les rues adjacentes où les prostituées exerçaient depuis 2002 leurs activités. En juillet 2007, à la suite d'une retentissante opération de police à laquelle le préfet avait tenu à convoquer la presse, le maire de Lyon prend un troisième arrêté pour expulser définitivement les prostituées du Confluent. Résultat mitigé puisque certaines continuent à pied et que d'autres sont allées installer leur camionnette à Gerland. C'est donc dans contexte de lutte anti-prostitution, que la municipalité a pris ce quatrième arrêté au large périmètre. Le sud de Gerland (au sud de la ligne avenue Debourg/rue Challemel-Lacour) et le Moulin-à-Vent sont en effet concernés ainsi que l'avenue Leclerc et le boulevard de l'Artillerie.

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Alors que le Sytral et la métropole de Lyon sont en pleine renégociation du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon Gérard Collomb a donné un conseil qui est apparu comme "déplacé", voire franchement "gênant". 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut