Chambéry
CC

Le prêt toxique de Chambéry explose

La ville de Chambéry, déjà lourdement endettée, subit les conséquences d’un emprunt “toxique” qu’elle a contracté, dont le coût est indexé sur le cours du franc suisse, qui explose en ce moment.

“L’envolée du franc suisse risque d’être lourde de conséquences pour la ville de Chambéry”, estime le maire de la ville, Michel Dantin, également député européen.

En 2014, Chambéry a remboursé 6 millions d’euros d’intérêts d’emprunt. Si le cours du franc suisse reste le même, la ville devra rembourser près de 7 millions en 2015. Plus de 900 000 euros en un an, c’est le coût supplémentaire qu’aurait pris le prêt toxique qu’a contracté la ville de Chambéry, ce qui fait grimper son taux à 25 %. Chambéry va voir le montant des intérêts payés aux banques exploser, alors même que ses recettes vont diminuer avec la baisse des dotations de l’Etat.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 21 janvier 2015

    C'est après ce genre 'd'accident', que, fatigué par tout ce système, on abandonne l'utilisation de la monnaie ? (non, restons esclave, c'est plus rigolo)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut