Le petit-fils de Nelson Mandela est à Lyon

Depuis quelques jours, Ndaba Mandela, l'ambassadeur de bonne volonté pour l'Onusida et fondateur d'Africa Rising, est en visite à Lyon.

Le petit-fils de la figure historique de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud n'a jamais caché vouloir suivre les pas de son illustre grand-père, Nelson Mandela. Depuis près d'un an, il s'engage au sein de l'Onusida pour promouvoir le dépistage du VIH chez les jeunes d'Afrique du Sud. Il est également le co-fondateur d'Africa Rising depuis 2010, une fondation qui souhaite agir en faveur de l'éducation de la jeunesse sud-africaine. Pour cela, il vient régulièrement en France pour promouvoir cette fondation et trouver de nouveaux partenaires. Depuis quelques jours, il fait passer son message dans la capitale des Gaules. Jeudi, il assistait au match Ukraine-Irlande du Nord au Parc OL. Aujourd'hui, il était présent au Centre Social Bonnefoi du 3ème arrondissement de Lyon. Une conférence est organisée en sa présence sur l'héritage de Nelson Mandela. Il a été accueilli dans la 3ème arrondissement par le maire socialiste Thierry Philip.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Faire défiler vers le haut