Le palmarès des lycées qui font réussir à Lyon

Mais bien souvent, ils doivent cette performance avant tout à l'excellence de leurs lycéens, soigneusement sélectionnés, plutôt qu'à la qualité de leurs enseignements... Alors quel lycée augmente réellement les chances de réussite des lycéens ? C'est le palmarès que vous propose Lyon Capitale, grâce aux nouveaux indicateurs de l'Education Nationale. Selon ces critères, le meilleur lycée de Lyon est celui de Gerland, loin devant le prestigieux lycée du Parc.

1. GERLAND LYON 07 (public) 96 % (+5) 86 % (+17)
2. NOTRE-DAME VILLEFRANCHE SUR SAONE (privé) 89 % (+9) 77 % (+16)
3. O R T LYON 08 (privé) 83 % (+4) 61 % (+15)
4. LA MARTINIERE MONPLAISIR LYON 08 (public) 94 % (+8) 75 % (+10)
5. NOTRE-DAME DE BELLEGARDE NEUVILLE (privé) 100 % (+7) 83 % (+9)
6. NOTRE-DAME DES MINIMES LYON 05 (privé) 93 % (+5) 72 % (+9)
7. INSTITUTION DES CHARTREUX LYON 01 (privé) 100 % (+6) 85 % (+8)
8. J-B DE LA SALLE LYON 01 (privé) 91(+6) 65 % (+7)
9. JEAN-PAUL SARTRE BRON (public) 91 % (+5) 76 % (+7)
10. CHAMPAGNAT ST SYMPHORIEN SUR COISE (privé) 99 % (+10) 84 % (+7)
11. LA FAVORITE SAINTE THERESE LYON 05 (privé) 95 % (+9) 73 % (+6)
12. EDOUARD HERRIOT LYON 06 (public) 94 % (+3) 80 % (+5)
13. BLAISE PASCAL CHARBONNIERES LES BAINS (public) 90 % (+1) 78 % (+5)
14. SAINT MARC LYON 02 (privé) 99 % (+7) 77 % (+5)
15. ALBERT CAMUS RILLIEUX LA PAPE (public) 85 % (+1) 72 % (+5)
16. NOTRE-DAME DE BEL AIR TARARE (privé) 93 % (+5) 70 % (+5)
17. LA MARTINIERE DUCHERE LYON 09 (public) 85 % (-1) 72 % (+5)
18. LOUIS ARAGON GIVORS (public) 89 % (+2) 77 % (+4)
19. AMPERE LYON 02 (public) 93 % (+5) 75 % (+4)
20. SAINT JUST LYON 05 (public) 95 % (+5) 78 % (+3)
21. SAINT JOSEPH TASSIN LA DEMI LUNE (privé) 98 % (+5) 77 % (+3)
22. RENE DESCARTES ST GENIS LAVAL (public) 93 % (+4) 76 % (+3)
23. PIERRE TERMIER LYON 08 (privé) 97 % (+9) 65 % (+3)
24. CHARLES DE FOUCAULD LYON 03 (privé) 99 % (+7) 79 % (+2)
25. DU PARC LYON 06 (public) 93 % (+2) 74 % (+2)
26. DE L'ASSOMPTION-BELLEVUE LA MULATIERE (privé) 92 % (+7) 71 % (+2)
27. JEAN MOULIN LYON 05 (public) 98 % (+6) 72 % (+1)
28. CLAUDE BERNARD (GENERAL ET T) VILLEFRANCHE (public) 85 % (+1) 68 % (+1)
29. IMMACULEE CONCEPTION VILLEURBANNE (privé) 94 % (+7) 66 % (+1)
30. EDOUARD BRANLY LYON 05 (public) 89 % (+4) 62 % (+1)
31. EXTERNAT SAINTE MARIE LYON 05 (privé) 99 % (+8) 76 % (+0)
32. AIGUERANDE (GENERAL ET TECHNO) BELLEVILLE (public) 88 % (+2) 72 % (+O)
33. MARCEL SEMBAT VENISSIEUX (public) 77 % (-5) 58 % (+0)
34. DEBORDE LYON 06 (privé) 94 % (+8) 56 % (+0)
35. RENE CASSIN TARARE (public) 94 % (+7) 71 % (-1)
36. CHEVREUL LYON 02 (privé) 100 % (+8) 68 % (-1)
37. NOTRE-DAME DE MONGRE VILLEFRANCHE (privé) 96 % (+4) 68 % (-2)
38. CONDORCET ST PRIEST (public) 77 % (-8) 67 % (-2)
39. FRANCOIS RABELAIS (GENERAL ET T) DARDILLY (public) 80 % (-6) 61 % (-2)
40. LA MARTINIERE DIDEROT LYON 01 (public) 89 % (+3) 59 % (-2)
41. SAINT THOMAS D'AQUIN OULLINS (privé) 97 % (+5) 74 % (-3)
42. PARC CHABRIERES OULLINS (public) 81 % (-4) 65 % (-3)
43. EXTERNAT DE LA TRINITE LYON 06 (privé) 94 % (+6) 61 % (-3)
44. AUX LAZARISTES LYON 05 (privé) 97 % (+6) 69 % (-4)
45. JEAN PERRIN LYON 09 (public) 83 % (-5) 68 % (-4)
46. DON BOSCO LYON 05 (privé) 89 % (+10) 51 % (-4)
47. ANTOINE DE SAINT EXUPERY LYON 04 (public) 92 % (+1) 69 % (-5)
48. FRANCOIS MANSART (GENERAL ET T) THIZY (public) 91 % (+7) 62 % (-7)
49. JEANNE DE LESTONNAC LYON 06 (privé) 87 % (+6) 53 % (-7)
50. PIERRE BROSSOLETTE VILLEURBANNE (public) 78 % (-6) 58 % (-8)
51. ROBERT DOISNEAU VAULX EN VELIN (public) 74 % (-8) 45 % (-9)
52. LOUIS ARMAND (GENERAL ET T) VILLEFRANCHE (public) 89 % (+1) 54 % (-10)
53. FREDERIC FAYS VILLEURBANNE (public) 80 % (-1) 52 % (-10)
54. LA XAVIERE LYON 08 (privé) 97 % (+6) 59 % (-11)
55. AUGUSTE ET LOUIS LUMIERE LYON 08 (public) 74 % (-8) 52 % (-11)
56. CHARLIE CHAPLIN DECINES CHARPIEU (public) 80 % (-5) 81 % (-12)
57. LACASSAGNE LYON 03 (public) 78 % (-5) 53 % (-12)
58. COLBERT LYON 08 (public) 78 % (-3) 45 % (-14)
59. JULIETTE RECAMIER LYON 02 (public) 80 % (-4) 47 % (-18)
60. JACQUES BREL VENISSIEUX (public) 54 % (-25) 42 % (-18)
61. BELMONT-CAPDEPON LYON 07 (privé) 82 % (+3) 34 % (-19)
62. SAINT BRUNO-SAINT LOUIS LYON 01 (privé) 90 % (+5) 44 % (-21)
63. DES CHASSAGNES OULLINS (privé) 75 % (-7) 38 % (-22)

Méthodologie
La semaine dernière, le ministère de l'éducation nationale a publié son bilan annuel des lycées français. Et beaucoup de mettre à la "une" des palmarès en fonction des taux de réussite au bac. Pour éviter ces classements un peu simplistes, qui privilégient les lycées sélectifs des beaux quartiers, le ministère s'efforce désormais d'offrir des nouveaux indicateurs, comme les taux de réussite attendus, en fonction notamment de l'âge et de la condition sociale, ou les taux d'accès de la seconde au bac, qui permet de mettre en valeur les lycées qui accompagnent le mieux leurs élèves. Ce sont ses indicateurs qui ont permis à Lyon Capitale de calculer et de classer les lycées du Rhône selon leur "valeur ajoutée".

Entretien. Pierre-Louis Klein, secrétaire départemental du Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education Nationale, relativise la portée des palmarès et défend la carte scolaire.

Lyon Capitale : Que valent ces indicateurs, rendus publics par le ministère ?
Pierre-Louis Klein : Le motif officiel de leur parution, c'est d'informer les chefs d'établissement pour les aider à améliorer leur pilotage. En réalité, nous avons déjà beaucoup d'indicateurs, et nous n'avons pas besoin de celui-là. Le vrai motif, c'est de satisfaire à la demande légitime de transparence. L'inconvénient, c'est qu'on ne choisit pas un lycée comme un réfrigérateur, après avoir lu une enquête de Que Choisir... Et cela crée une concurrence entre établissements publics, qui n'est pas forcément pertinente.

Le taux d'accès de la seconde au bac permet de voir la "plus-value" d'un lycée...
Oui, mais je ne sais pas exactement comment il est calculé. Le Lycée de Gerland, qui est en tête de votre palmarès, oriente peu ses élèves vers des filières professionnelles, il les garde donc jusqu'au bac. Par contre au lycée Récamier, que je dirige, nous avons une politique de réorientation pour les élèves de seconde en échec. Plutôt que d'essayer de les garder à tout prix, on arrive à convaincre quelques élèves qu'ils auront plus d'épanouissement et de réussite dans une formation professionnelle... Donc on les perd, ce qui fait baisser nos statistiques.

Comment reconnaître un bon d'un mauvais lycée ?
J'en suis incapable. La vraie question, c'est : prenons un élève au hasard. Si on le met dans le lycée en tête du palmarès, a-t-il plus de chances de réussir son Bac ? À part quelques exceptions, la réponse est non. Dans le public, les lycées ont les mêmes moyens, les chefs d'établissements et les enseignants sont recrutés de la même façon, les lycées étudient les mêmes programmes, avec les mêmes heures d'enseignement... Dans le privé, c'est différent. Si l'élève n'est pas bon, il risque de se faire virer.

N'y a-t-il pas une certaine émulation, qui fait qu'on réussit mieux entouré de bon élèves ?
Oui et non. Ça marche pour les élèves moyens. Un élève moyen dans une classe studieuse, va progresser. Un élève un peu faible, non. Mais c'est très difficile à dire. On a des surprises dans les deux sens. Ce qui est sûr, c'est que l'homogénéité des classes n'est pas forcément une bonne chose. Même dans la meilleure classe, il y a un premier et un cancre ! On apprend beaucoup de choses au contact de gens différents, qui travaillent autrement, trouvent des voix de réussites insoupçonnées...

Vous défendez le maintien de la carte scolaire ?
Oui tout à fait. Il y a des améliorations à apporter pour éviter les lycées ghettos malgré eux, ceux qui sont situés dans des quartiers ghettoïsés.
Dans les ghettos, quels qu'ils soient, le rendement n'est pas aussi bon. Ce n'est bien ni pour la formation du citoyen, ni pour celle du bachelier. La carte scolaire, qui permet une mixité, est une bonne chose à la fois pour la nation française et pour la réussite des élèves.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut