Le Mrap : "le préfet n'a pas proposé d'hébergement aux Roms"

Jeudi dernier, le tribunal administratif de Lyon a condamné le préfet du Rhône à proposer un hébergement à des familles Roms qui avaient été expulsées à Villeurbanne, sous astreinte de 75 € par jour.

"Aujourd’hui, lundi 8 avril, le préfet n’a toujours pas proposé d’hébergement à ces familles qui sont accueillies dans un paroisse dans des salles totalement inadaptées et dans des conditions déplorables", déplore Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) dans un communiqué. De son côté, la préfecture n'a pas souhaité indiquer si elle comptait faire appel du jugement.

Le Mrap et l'association "Enfant sans toit" dénoncent "la double violation de la loi par le préfet. Quand le plus haut représentant de l'Etat dans une région affiche ainsi son mépris pour les décisions de justice on peut se demander si La France est encore un Etat de droit", conclut le communiqué.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut