Lac de Chambon : la montagne a commencé à glisser ce week-end

Les habitants autours du lac de Chambon, entre Isère et Hautes-Alpes, l'attendaient depuis plusieurs mois. La montagne a commencé à s'affaisser ce samedi 4 juillet, s'écroulant directement dans le plan d'eau.

La préfecture de l'Isère avait annoncé vendredi dernier que 800 000m cubes pouvaient ainsi tomber durant le week-end. Le phénomène n'est, jusqu'à présent, pas si spectaculaire puisque la roche glisse plutôt que ne s'effondre. Le décrochage est néanmoins bien engagé, puisque selon l'AFP, il est de 2m par jour en dessous du village des Aymes. Jean-Paul Bonnetain, préfet de l'Isère, a aussi précisé que "des dégagements gazeux ont été relevés dans le lac à 30m de la rive, ce qui témoigne de l'activité soutenue de la falaise".

Un pont aérien pour aller travailler

Problème pour la population locale, cet éboulement qui ne menace directement aucun village coupe pourtant une route pour descendre dans la vallée. En avril, de premiers écroulement avaient coupés le tunnel sur la RD1091, qui relie Grenoble et Briançon. Les habitants des Hautes-Alpes en amont du lac ne peuvent plus se rendre en voiture en Isère pour aller travailler. Seuls des passages pédestres sont encore difficilement praticables. Les navettes sur le lac qui avaient été mises en place au début du phénomène ont été stoppées la semaine dernière, en prévision du glissement. Ce lundi, un pont aérien par hélicoptère a été mis en place pour permettre aux travailleurs de rejoindre la vallée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut