Illustration tente sans-abris.

La Ville de Lyon recherche des bénévoles pour la première édition de la Nuit de la Solidarité

Dans la nuit du jeudi 20 janvier, des dizaines de personnes iront au contact des sans-abris dans le cadre de la première édition de la Nuit de la Solidarité. Une mobilisation orchestrée par la Ville de Lyon et qui nécessite l'apport de plusieurs bénévoles.

Aller à la rencontre des personnes qui vivent dans la rue. Voilà l'objectif affiché pour la première édition de la Nuit de la Solidarité, prévue le 20 janvier à Lyon, et organisée par la Ville et son centre communal d'action sociale (CCAS). Initiée aux Etats-Unis dans les villes de New York et Washington, puis en Europe à Bruxelles, Barcelone ou Athènes, cette mobilisation citoyenne consiste à arpenter les rues de la ville à pied pour rencontrer des personnes sans-abri, le temps d’une nuit.

Inclusion

"Cette première édition de la Nuit de la solidarité s’inscrit en lien avec les actions déjà engagées par la Ville de Lyon et le CCAS pour agir pour la dignité, la visibilité et l’accompagnement social des personnes qui vivent dans la rue : déclaration des droits des personnes sans-abri, plan zéro enfant à la rue, soutien aux bains-douches...", précise Sandrine Runel, Adjointe au Maire en charge des solidarités et de l’inclusion sociale.

Appel à bénévolat lancé

Pour mener à bien l'opération, le CCAS et la Ville de Lyon ont lancé un appel à bénévolat et les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes. Toutefois, pour participer, il faut remplir certaines conditions : avoir au moins 18 ans, être disponible le 20 janvier 2022 dès 20h avec un retour qui pourra être tardif dans la nuit (jusqu’à minuit), respecter le port du masque. Une fois les équipes de 3 à 5 bénévoles constituées, elles sillonneront à pied les rues d'un quartier ou alors d'un arrondissement tout entier.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut