Le projet de restauration du grand orgue Cavaillé-Coll de Saint-François-de-Sales, dans le 2e arrondissement, est estimé à 1,1 million d’euros. (Photo Ville de Lyon)

La ville de Lyon cherche des mécènes pour restaurer le grand orgue Cavaillé-Coll

Déterminée à restaurer entièrement le grand orgue de l'église Saint-François-de-Sales, la mairie de Lyon a décidé de faire appel au mécénat pour financer une partie du montant de l’opération, estimée à 1,1 million d’euros. 

"Instrument de renommée internationale que les organistes du monde entier viennent visiter", le grand orgue de l'église Saint-François-de-Sales, construit en 1880 par Aristide Cavaillé-Coll, présente aujourd’hui "un état d’usure qui s’aggrave avec le temps", explique la ville de Lyon. Propriétaire de "ce joyau du 19e siècle", abrité dans le 2e arrondissement de Lyon, la municipalité a donc décidé, en 2019, de lui redonner son luxe d’antan.

Les travaux de restauration que souhaite mener la ville doivent permettre de stopper la dégradation, qui  "porte notamment sur la mécanique des notes et sur l’oxydation, rendant muets certains tuyaux postés ainsi que les noyaux d’anches". Les travaux devraient se dérouler sur deux ans, mais pour les mener à bien la mairie doit d’abord boucler le budget nécessaire à la réalisation du projet.

Un projet évalué à 1,1 million d’euros

Estimé à 1,1 million d’euros, le financement de la restauration de l’instrument est pris en charge pour moitié par l’État, et le restant est laissé à la ville. Cette dernière y ayant alloué une enveloppe de 300 000 euros, elle cherche donc à "atteindre un tiers de financement privé, notamment par le mécénat". Une démarche qui "s’intègre dans la nouvelle ambition de la ville en matière de financement collaboratif", fait valoir la municipalité, qui souligne dans un communiqué, par la voix de Sylvain Godinot, adjoint au maire délégué au patrimoine, que "c’est une chance de disposer d’un tel monument à Lyon". Avant d’ajouter que "la restauration en profondeur que la Ville souhaite engager permettra de retrouver son harmonie d’origine et de le faire découvrir au plus grand nombre".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut