La vache qui ne voulait pas mourir quittera la région jeudi

La petite vache qui s'était évadée de l'abattoir de Saint-Romain-de-Popey il y a un mois partira jeudi en direction du Loir-et-Cher, après avoir été rachetée 5 500 euros.

A l'heure où certains commencent à préparer leurs bagages pour partir en vacances, "la petite vache qui ne voulait pas mourir" s'apprête elle aussi à quitter la région. Jeudi, elle partira pour une ferme pédagogique du Loir-et-Cher ou elle ira rejoindre, dans la soirée plus de 300 autres animaux, tous sauvés de l'abattoir afin de finir ses vieux jours.

Le bovidé s'était rendu célèbre en s'enfuyant de l'abattoir de Saint-Romain-de-Popey il y a un mois. Une chaîne de solidarité était alors née, ainsi qu'une pétition pour sauver l'animal qui a recueillie plus de 30 000 signatures. Au final, après négociation, l'association Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux avait pu acquérir l'animal pour 5 500 euros.

L'histoire de la petite vache avait même touché quelques célébrités puisque Brigitte Bardot avait également souhaité recueillir l'animal, via sa fondation. Jeudi, c'est la chanteuse Stone (ex duo de Stone et Charden), qui chantait "les vaches de Normandie", porte parole de l'Association Stéphane Lamart, qui assistera à l’évacuation de la vache désormais appelée Marguerite.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut