Capture d’écran 2012-12-26 à 17.55.02

La Tour Oxygène vendue à la caisse des Dépôts et Consignations

La petite soeur du Crayon a été cédée vendredi dernier à la Caisse des Dépôts et Consignations et à une filiale du Crédit Agricole.

EXCLUSIF - Elle avait peiné à se remplir, elle change aujourd'hui de mains. Comme l'a annoncé Le Progrès la semaine dernière, la tour Oxygène a été vendue. C'est le groupe Unibail-Rodamco qui en était propriétaire, de même qu'il détient le centre commercial de la Part-Dieu et le Pôle des Loisirs de la Confluence.

Il l'a cédée vendredi dernier à Prédica, filiale du Crédit Agricole, et à la Caisse des Dépôts et Consignations. L'information nous a été confirmée ce mercredi, mais le montant de la transaction est tenu secret.

La caisse des dépôts et consignations (CDC) est connue pour ses opérations publiques : elle gère les livrets A, co-finance aux côtés d'Oseo les TPE, gère plusieurs régimes de retraite et est un acteur de premier plan dans le logement social.

"Nous avons aussi une activité d'investisseur qui nous permet notamment de financer ces missions d'intérêt général", nous explique le service communication de la CDC. Aujourd'hui les locataires de la tour sont la SNCF, Ernst&Young (audit et conseil), AXXSES (télépéage), Lyon Commerce International et AFD Technologies (télécom).

à lire également
La banque de France publie aujourd'hui sa dernière note de conjoncture "Tendances Régionales" pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le mouvement des gilets jaunes conduit les entreprises à la prudence pour la fin de l'année.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut