La situation financière des Hospices civils de Lyon s'améliore

Les HCL réussissent à boucler l'année 2016 avec un déficit de son budget principal stabilisé.

Hôpital Louis Pradel

Capture Google StreetView
Hôpital Louis Pradel

Tout n'est pas réglé, mais la situation s'améliore. Les Hospices civils de Lyon sont encore en déficit, pour ce qui concerne leurs activités hospitalières, mais annoncent avoir réussi à stabiliser celui-ci. "Engagé, en effet, depuis près de 8 ans dans un effort sans précédent de redressement de sa situation financière, le deuxième CHU de France prévoit de terminer l’année 2016 sur un niveau de résultat de son budget principal en stabilité globale depuis 4 ans, à hauteur de 25 M€ de déficit, soit -1,5 % de ses produits."

Plan d'économies vigoureux, dette réduite, trésorerie stabilisée, les HCL se félicitent aussi de la note de AA (F1+ en court terme) décernée par l'agence de notation financière Fitch Ratings, "note financière maximale susceptible d’être attribuée en 2016 à une entité du secteur public français, c’est-à-dire les mêmes notes que celles de l’État français". Cette semaine les HCL s'étaient par ailleurs réjouis des bonnes notes de certification données par la Haute autorité de santé.

Zoom sur les principaux chiffres mis en avant par le rapport d'activité 2016.

Infographie HCL 2016 (lundi 17 décembre 2018)

Amélie James/Lyon Capitale - Source : HCL
à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le Monde a réalisé une carte interactive des départements français les plus touchés par l'épidémie de coronavirus. Sans surprise, les départements des régions Grand-Est et Ile-de-France sont particulièrement sous tension. Dans la région, le Rhône et la Loire sont les plus touchés.
Faire défiler vers le haut