La Mulatière vue de Lyon © Maxime Jegat / PHOTOPQR Le Progrès
La Mulatière vue de Lyon © Maxime Jegat / PHOTOPQR Le Progrès
Article payant

La Mulatière amorce son reclassement dans le Grand Lyon

Immobilier - Le bon plan. Avec le déclassement de l’A7 comme opportunité de devenir plus qu’une sortie d’autoroute grisâtre, la commune de La Mulatière amorce sa mue. Profitant de sa proximité avec Lyon et ses transports, les prix commencent d’ailleurs à y grimper en flèche, portés par quelques secteurs très en vogue.

La première des premières couronnes. Limitrophe de la Presqu’île par les quais de Saône, le regard rivé sur la Confluence, son architecture contemporaine et son musée, La Mulatière se pose en siamoise de Lyon. Située à quelques minutes de la place Bellecour à vélo, elle compte bien profiter de sa proximité avec les centres névralgiques lyonnais pour devenir plus qu’un échangeur entre le centre de la métropole et sa banlieue sud-est. Le déclassement de l’A7 et la flambée des prix à Lyon offrent ainsi une double opportunité à cette commune – née d’une scission avec Sainte-Foy-lès-Lyon en 1885 – où les prix restent très abordables.“La Mulatière est considérée comme une ville-dortoir, qui n’a pas de centre, mais cela devrait changer avec la démolition de certaines barres, notamment devant la mairie, pour reconstruire un cœur de ville plus accessible, analyse Alexandre Schmidt, patron de la Fnaim du Rhône, installé à Sainte-Foy. À terme, le bas de La Mulatière aussi va être revalorisé par la proximité du projet de la Saulaie, une Confluence 3.” La municipalité a également installé quelques jardins partagés pour tenter de dynamiser la vie de quartier.

Il vous reste 69 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Immeuble de bureaux à la Confluence © Tim Douet 2018
Le marché de l’immobilier tertiaire connaît un essor continu depuis plusieurs années dans la métropole de Lyon. Première ville de province française, elle se hisse désormais au niveau des grandes places européennes. Avec un nouveau record en 2019 pour les locaux de bureaux, alors que les surfaces industrielles se déplacent en périphérie.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut