La montagne fait son cinéma à Lyon

La double ascension de l'Everest par Kilian Jornet, la descente à ski de l'Eiger, une expédition au plus profond du Karakoram pour une rencontre entre freeride et himalayisme. Voilà le programme exceptionnel de l'édition 2018 de Montagne en Scène, ce soir à Lyon.

Participer aux jeux olympiques, devenir championnes du monde de freeride, skier l’Eiger... Ce ne sont pas les rêves qui manquent pour Eva Walkner et Jackie Paaso ! Des rêves qui se fracassent parfois sur la réalité des blessures et des aléas de la vie, mais des rêves qui leurs permettent de continuer à avancer et à grandir en tant que femmes. Depuis les piquets de leur enfance jusqu’aux immenses faces de la haute montagne, Eva et Jackie nous bluffent par leur engagement et leur talent. Un film intense.

Kilian Jornet, le meilleur coureur de montagne de l'histoire, a écrit durant son enfance une liste de toutes les courses qu'il aimerait gagner et de tous les sommets qu'il rêvait d'escalader. En mai 2017, Kilian Jornet a atteint le dernier sommet de sa liste, l’Everest, avec le doublé historique, sans oxygène et d’une traite. Il a ainsi marqué le point culminant du projet Summits of My Life qui, pendant cinq ans, l’a amené à gravir certains des sommets les plus célèbres de la planète, accompagné d’un petit groupe d’alpinistes. "Path to Everest", dirigé par Sébastien Montaz-Rosset et Josep Serra, suit le chemin qui a conduit Kilian Jornet au plus haut sommet du monde dans un portrait intime qui révèle ses peurs, ses contradictions et son désir de continuer à chercher de nouveaux défis pour qu'il puisse continuer à rêver, entouré des montagnes et des humains qui l'inspirent.

Pendant cinq semaines, un groupe d'alpinistes et de freeriders, composé de Léo Taillefer, Thomas Delfino, Zak Mills, Hélias Millerioux et Yannick Graziani, s’est enfoncé de plus en plus profond à l’intérieur du Pakistan, avec un circuit de 150 kilomètres à boucler en autonomie complète, tirant des luges remplies de vivres, de tentes et de panneaux solaires à travers de gigantesques glaciers. Loin, très loin de la maison. Une rencontre entre le Freeride et l’Himalayisme. Une véritable aventure.

Jean-Baptiste Chandelier est-il un homme ou un oiseau ? Pas facile de trancher tant ce parapentiste se joue des lois de la gravité avec humour et légèreté. Au-dessus des plages du Brésil, sur une piste de ski ou sur un volcan des Açores, son aile virevolte et sa créativité n’a pas de limites... On vous aura prévenu, visionner une vidéo de JB Chandelier sur un écran géant de Montagne en Scène en a conduit plus d’un à se mettre au parapente !

Pour sa sixième édition, le festival "Montagne en Scène" a sélectionné quatre films exceptionnels. "L'idée, c'est d'apporter la montagne en ville, de faire rêver les gens, de les sortir de leur quotidien citadin en les touchant par des émotions à travers des aventures humaines" explique son créateur Cyril Salomon, "Parisien avec une cœur dans le Beaufortain". Et ça marche : pour cette édition 2018, 50 000 visiteurs se seront déplacées dans 80 villes de 11 pays. Et visionner un film avec 2 500 personnes, comme ce soir à la Cité des congrès, c'est un sacré kiff !

Lire aussi l'entretien du snowboarder professionnel Thomas Delfino qui a ridé une face de 50 degrés à 5 850 mètres d'altitude dans le Karakoram. 

 

Teaser Mountains on Stage Winter 2018 from Montagne en Scène on Vimeo.

à lire également
Entretien avec le snowboarder professionnel Thomas Delfino, coréalisateur du film Zabardast, une aventure au fin fond du Pakistan et des montagnes vertigineuses du Karakoram, entre freeride et himalayisme, diffusé ce mercredi soir à Lyon dans le cadre du festival "Montagne en Scène". Comment est née l'aventure de Zabardast ? Tout est parti d'une après-midi où je […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut