La gauche du PS dénonce les "méthodes" de Collomb

Ce représentant de l’aile gauche du PS vient d’écrire à François Hollande pour dénoncer les “méthodes peu dignes de la pensée socialistes" de Gérard Collomb et l’informer que “de nombreux camarades issus de sections lyonnaises de sensibilités différentes" sont “écœurés par ces pratiques peu démocratiques".

À l’origine de cette colère, le choix de Gérard Collomb de soutenir le Modem Thomas Rudigoz à la cantonale partielle qui doit avoir lieu en juin dans le 5e arrondissement. Les militants socialistes avaient pourtant choisi de désigner un ticket, mais Collomb a fait “geler" cette investiture dans des conditions contestées : “Un bureau fédéral a été convoqué dans des circonstances particulières sans courrier, ni mel, ni coup de téléphone, la veille pour le lendemain, ce qui a empêché des camarades d’y participer" explique Crombecque à Hollande. Suite à ces manœuvres, une pétition circule au PS et a déjà recueilli 150 signatures. L’épisode rappelle curieusement les cantonales de 2004, quand Collomb avait choisi de soutenir, contre l’avis du PS, son amie Géraldine Gacon, réputée à droite, face à Dominique Perben. Une longue crise avait alors éclaté entre le PS et la mairie de Lyon. Renforcé par sa victoire éclatante aux municipales, Collomb a l’air de penser qu’il peut se permettre d’en ouvrir une nouvelle.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut