La Compagnie Nationale du Rhône investit dans le "vent"

Elle va investir près de 300 millions d'euros dans le développement d'un parc éolien.

Filiale du groupe GDF Suez, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a annoncé depuis son siège lyonnais l'importante acquisition courant août d'un portefeuille d'actifs éoliens baptisé Fox. Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la CNR de diversifier ses sources d'énergie renouvelable pour constituer un " mix " énergétique réparti entre l'éolien, l'hydroélectrique et le photovoltaïque. Pour Michel Margnes, PDG de la CNR, " c'est une très belle opération. Les sociétés qui ne pourront pas réaliser un " mix " énergétique ne pourront pas rester sur ce marché. Nous avons pris le train suffisamment tôt . " Avec le portefeuille Fox racheté à un investisseur européen, dont l'anonymat a été soigneusement préservé, la CNR acquiert 40 mégawatts de puissance répartie dans les régions venteuses de l'ouest de la France (Vendée, Loire-Atlantique et Maine-et-Loire) avec 26 MW de permis obtenus et 284MW de permis dont la construction s'étale entre 2009 et 2012. Avec ses différentes filiales, le groupe GDF Suez dispose de 322MW dans l'éolien quand la France compte 2500MW. L'objectif de la CNR est de comptabiliser 430MW à l'horizon 2012. D'ores et déjà, le portefeuille Fox lui permettra de disposer d'une capacité totale de 100MW à fin 2008, soit un quart de ses objectifs. La CNR souhaite augmenter sa capacité d'énergie renouvelable à 1500MW en sept ans afin de cotribuer aux objectifs fixés par le protocole de Kyoto.
Le matin même où la CNR faisait l'annonce de cette acquisition, la presse économique faisait ses gros titres sur le manque de rentabilité de l'éolien par rapport au solaire photovoltaïque. Le groupe Total serait d'ailleurs prêt à abandonner l'éolien au profit de la seule énergie solaire. Du fait de l'explosion du côut des matières premières et notamment de l'acier, une turbine d'éolienne se vend 50 % plus cher qu'il y a cinq ans. Hier, l'action de GDF Suez terminait sur un cours de bourse en baisse de 3 points. C'est pourquoi, la CNR espère installer 100MW de puissance photovoltaïque d'ici 2015. Pour ce faire, dix sites au sud de Lyon sont déjà identifiés.

Focus : La Compagnie Nationale du Rhône
1274 salariés
Chiffre d'affaires : 708,9 millions d'euros (en hausse de 7,8 %)
Résultat net : 194,1 millions d'euros (en hausse de 17,6 %)
Puissance installée : 3 000MW d'énergie hydroélectriques et 33,5MW dans l'éoliens

Source : Compagnie Nationale du Rhône, rapport annuel 2007.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut