La CGPME critique la réforme des retraites

La CGPME ne goûte guère la réforme des retraités annoncés mardi soir par le Gouvernement. Dans un communiqué, la fédération rhodanienne relève qu'elle se traduit par "une augmentation supplémentaire des dépenses, notamment à travers l'instauration de comptes pénibilité financés et gérés par les entreprises". "Étrange méthode pour rétablir l'équilibre des comptes !", grince la CGPME.

Celle-ci regrette l'augmentation des cotisations patronales prévues, qui viendra, selon elle, "renchérir le coût du travail, détruisant ainsi des emplois et nuisant au pouvoir d'achat". Les représentants des petites et moyennes entreprises ne croient pas en l'assurance, donnée par le Premier ministre, que "le coût du travail n'augmentera pas en 2014".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut