La CCI au secours du "modèle lyonnais"

Le président Guy Mathiolon dénonce la déréglementation qui s'annonce " trop de concurrence tue la concurrence ". Aujourd'hui, l'installation des grandes surfaces commerciales (plus de 300 m2) est soumise à une Commission Départementale d'Equipement Commercial. Demain, elle pourrait n'être plus réglementée en dessous de 1000 m2. Avec le risque de voir s'installer de manière anarchique des hard discounter pratiquant une guerre des prix à outrance : " les gros vont faire disparaître les petits ". Et surtout l'impossibilité de continuer à faire de l'urbanisme commercial. L'ensemble des CCI de France interpelle le Premier Ministre et les députés sur les dangers de cette loi dite : de Modernisation Economique.

Modèle lyonnais
La CCI de Lyon vient d'adresser un document de huit pages à ses 27 000 membres. Elle y fait le point sur la politique menée dans l'agglomération entre 2001 et 2006 en matière de commerce de proximité. Depuis 2001, la part des hypermarchés a reculé de 2 points. La Presqu'île et la Part Dieu sont devenues les deux pôles commerciaux les plus attractifs de l'agglomération. Les marchés ont également repris du tonus. C'est ce " modèle lyonnais " que Guy Mathiolon entend défendre. Un modèle devenu une " référence nationale " selon lui.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut