L'université Lyon 3 accusée de gonfler ses frais d'inscription

Pour Lyon 3, la facture s'élèverait à 7.500€ de frais supplémentaires. Cette majoration de frais d'inscription préalablement décrétés par le gouvernement devrait être en théorie facultative, mais est souvent rendue obligatoire. Une pratique hors-la-loi.
Jointe par Lyon Capitale, une porte-parole de l'université a assimilé ce montant aux frais d'inscription de deux Diplômes Universitaires (l'un en comptabilité, l'autre en partenariat avec l'institut Paul Bocuse) proposés par Lyon 3, qui ne sont pas régis par les mêmes réglementations que les diplômes d'Etat (licence, masters, doctorat).
Néanmoins, face à ces accusations, Lyon 3 n'a pas "l'intention de réagir."
Cela fait trois ans que l'UNEF se bat contre les "frais d'inscription illégaux", qui sont, selon le syndicat étudiant, "une réponse apportée au problème du sous-financement des universités."
Les autres universités montrées du doigt incluent Aix-Marseille 3, Reims, Amiens, Chambéry et Grenoble 2.Solène Quennehen

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut