Jours de fête à Confluence

Le champignon urbain de la Confluence prend vie. La ville de Lyon et la communauté urbaine du Grand Lyon profitent du dernier week-end de juin pour mettre à l'honneur ce nouveau quartier. Les institutions ont choisi de mettre les petits plats dans les grands pour offrir aux visiteurs 3 jours de fêtes, de surprises et de danses intitulés : "à la Confluence, on y danse".

Ces festivités permettront de dévoiler aux habitants les constructions en cours et déjà terminées : l'aménagement de la promenade de la Saône avec la rénovation du Quai Rambaud, une place nautique tournée exclusivement autour de l'eau, des rives sur lesquelles apparaissent de nouveaux lieux de fêtes et de restauration, des logements neufs déjà occupés pour certains et enfin la création d'un immense centre commerciale dont l'inauguration est prévue pour fin 2011.

Comme l'affirme Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au Maire de Lyon, déléguée aux grands évènements, à la vie associative et à la jeunesse : "il s'agit, du 25 au 27 juin, de saisir l'espace public et de le mettre gratuitement à disposition de la population. On a voulu accentuer cette fête sur la danse, la convivialité et le plaisir d'être ensemble". Avec un budget de 380 000 euros (300 000 du Grand Lyon et 80 000 de la ville), le programme sera chargé.

Le 25 juin de 18h à 0h

- Soirée inaugurale à partir de 18h jusqu'au spectacle pyrotechnique. Cet événement devrait en mettre plein les yeux, alliant feux d'artifices et jets d'eau impressionnants. Celui-ci donnera le ton du weekend à venir.

- Du 25 au 27, le festival Y Salsa présentera des danses latines avec plus de 100 danseurs et musiciens. Initiations et jeux pour enfants seront proposés. De plus, le samedi et le dimanche, les écoles de danses latines s'affronteront dans des "battles" endiablés.

- Il y aura aussi, à partir du 25 juin, l'espace "Rock'n gone", gérer par l'association Coté Saône et l'école de cirque Pandy. Une initiation aux arts du cirque pourra être tentée par les enfants de moins de 13 ans. Le chapiteau accueillera aussi des conteurs africains et des mini-concerts.

- Enfin, les feux de la Saint-Jean seront célébrés dans le Square Delfosse avec un dîner dansant à partir de 19h30 (à réserver).

Les 26 et 27 juin de 12h à 0h

- Journées d'initiation aux danses de salon et urbaines, animées par "Scène Arts 2 rue". Ces deux jours seront clôturés par une guinguette populaire le dimanche soir.

- Autre initiation à la danse mais cette fois ci pour les plus petits (3 à 7 ans). Ceux-ci pourront expérimenter la danse classique avec le Centre de danse Pitrat Acquaviva.

- Pour découvrir le nouveau quartier, vous pourrez participer à un jeu de piste animé par quatre comédiens. Avec un petit livret vous devez parcourir la pointe de la presqu'île pour récolter des indices et apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur ce nouveau lieu.

- Un SPA urbain sera aussi mis en place offrant des soins, des massages, un bar à thé et encore pleins d'autres bienfaits pour le corps.

Un programme non-exhaustif, qu'il sera possible de compléter sur place. Au total, près de 50 artistes et compagnies se chargeront des animations. "Se voulant à la pointe du développement durable, il est vivement conseillé de se rendre sur place par des moyens de locomotion doux : vélo, navette fluviales gratuites ou encore à pied", ajoute enfin l'adjointe au maire. Enfin, l'ensemble de ses activités sont gratuites et ouvertes à tous.

à lire également
Jiri Kylian / No More Play – 2018 (photo de répétition) © Michel Cavalca
L’Opéra de Lyon nous propose cette semaine un programme inspiré de Giacometti (Jirí Kylián) et de Nina Simone (Johan Inger). Double promesse et double attente. [1re vendredi, jeudi annulé]
4 commentaires
  1. Grand Lyonnais - 15 juin 2010

    c'est d'la balle ce quartier !

  2. lyonnais lyonnais - 16 juin 2010

    C'est qu'il aime trop se gondoler se cher @Grand Lyonnais, (lol).Vous ne pensez pas qu'il y a pas qu'le dimanche qu'on s'fait sèche d'l'quartier de la confluence ?Bonne journée, à plus ++

  3. lyonnais lyonnais - 16 juin 2010

    Il fallait lire yèche et non sèche, cher @Grand Lyonnais.A plus

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut