Journée d'action pour le pouvoir d'achat : "bien mais pas top"

C'est 5 000 personnes de moins que le 20 novembre dernier. Ce jour-là, les cheminots avait fourni le gros des troupes. Pour cette nouvelle journée d'action, cette fois-ci uniquement sur le pouvoir d'achat, les professeurs étaient majoritairement représentés suivi de près par les hospitaliers, qui en ont profité pour réclamer davantage de moyens pour fonctionner. Après la poussée du 20 novembre, on revient donc au même niveau de participation que le 18 octobre. Ce jour-ci 10 000 personnes avaient défilé contre la réforme des régimes spéciaux. Comme pour les journée d'octobre et de novembre, les dirigeants syndicaux locaux se sont montrés satisfaits de la mobilisation et attendent un geste du gouvernement sur l'augmentation du point d'indice et le service public. Bref, les manifs se suivent et se ressemblent.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut