Jean-Louis Touraine
© Tim Douet

Jean-Louis Touraine défend le paquet neutre face aux buralistes

Le député de la 3e circonscription du Rhône et secrétaire de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale ne cache pas ses ambitions quant à la lutte contre le tabagisme. En pleines manifestations des buralistes contre le plan antitabac, Jean-Louis Touraine en appelle à la responsabilité de ces derniers. Entretien.

La rédaction : Quelles sont les propositions concrètes du plan antitabac ?

Jean-Louis Touraine : Il y a plusieurs dispositions dans la lutte contre le tabac. Il y a le paquet neutre, l'interdiction de fumer dans la voiture quand il y a des mineurs, ainsi que différentes mesures techniques. Chaque année, il y a 90 000 morts à cause du tabac. Un fumeur sur deux meurt des conséquences du tabac.

Le paquet neutre, je l'avais proposé il y a plus de quatre ans, mais ça n'avait pas été retenu alors que les études montraient déjà que cette mesure changeait l'image du tabac auprès des jeunes. Depuis cette époque, l'Australie a adopté le paquet neutre et ça a réduit le tabagisme chez les jeunes dans ce pays. C'est vers ça qu'il faut tendre.

Concernant le paquet à 10 euros, il faut choisir le bon moment pour le faire. L’intérêt n'est pas d'augmenter de quelques centimes le prix du tabac chaque année. Mais il faut plutôt le faire par véritables paliers. Si l'augmentation est importante d'un coup, elle a un véritable effet dissuasif.

Quelle est votre réaction vis-à-vis des buralistes qui manifestent en ce moment contre la loi antitabac ?

Je comprends les buralistes, mais ils doivent être solidaires face à la mort de nombreuses personnes à cause du tabac. Je comprends qu'il doit y avoir certaines compensations, mais les buralistes français sont déjà parmi les plus favorisés en Europe en termes de ressources, même si chaque pays est différent. De plus, les buralistes ont déjà certaines mesures pour compenser les baisses de ventes du tabac. Il faut être tous soudés pour lutter contre le tabagisme, qui à lui seul tue plus que l'alcool, la drogue, le sida ou encore les accidents de la route. Il faut que les buralistes soient eux aussi responsables et trouvent des alternatives pour pouvoir vivre sans le tabac.

Que pensez-vous du fait qu’ils appellent les fumeurs à manifester avec eux ?

Ce n'est pas très responsable de faire une manifestation entre fumeurs et buralistes. Je n'imagine pas que des gens puissent défiler avec des banderoles “Nous voulons mourir plus vite” ou encore “Nous voulons tuer plus de jeunes”. Imaginez un produit alimentaire qui tue la moitié de ses utilisateurs, il serait, évidemment, immédiatement supprimé. Aucun produit ne tue plus que le tabac.

Notre pays n'adopte pas de mesures liberticides. Nous ne sommes pas dans la privation de liberté ou dans la prohibition, mais dans la prévention. L'horizon serait tout de même d'avoir un monde sans tabac.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut