Jardin des Chartreux : les robinets n'ont pas été rouverts longtemps

Alors que plusieurs familles nomades installées sur le parking attenant au parc n'avaient plus accès à l'eau depuis plusieurs semaines, les robinets du jardin ont été rouverts vendredi, pour être refermés le lendemain.

"Les personnes n'ont plus accès ni à l'eau potable ni aux conditions minimales d’hygiène". En début de semaine, la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, s'était insurgée contre la gestion de la mairie centrale, qu'elle accuse de "discrimination raciale", alors qu'en réponse à l'installation de familles nomades d'origine rom, la ville de Lyon a coupé l'eau depuis la mi-juillet dans le jardin des Chartreux. Une décision que l'élue a mis en perspective avec la fermeture récente des bain-douches de l'impasse Flesselles.

 

Le bras de fer avait abouti à la réouverture des robinets vendredi. Mais l'eau n'a pas coulé longtemps. Dès samedi, indique Le Progrès, un agent des espaces verts de la ville de Lyon est intervenu sur place pour déboucher les évacuations. Les serrures peremettant l'ouverture des robinets ont été changées, et ceux-ci fermés.

Alors que la chaleur fait son retour à Lyon, la demi-douzaine de familles vivant dans des voitures sur le parking attenant au jardin des Chartreux s'alimente en eau potable via le robinet des toilettes publiques et celui situé à l'extérieur de la maison Kourouma.

à lire également
La grande union de la gauche semble toujours impossible à Lyon. Ce mercredi matin, Nathalie Perrin-Gilbert s'est "payé" le mouvement Z qui veut construire une alternative à la gauche de La République en Marche.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut