Israël, "un pays voyou"

En quelques heures, Collectif 69 pour la Palestine est parvenu à mobiliser un millier de personnes pour dénoncer l'intervention militaire de l'Etat hébreu contre la flotille qui approchait Gaza. Ce mardi soir, une autre manifestation est prévue. "La question, c'est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes", rappelle Marie, la trésorière qui dénonce le blocus et la colonisation.

Comme lundi soir, Collectif 69 pour la Palestine organise ce mardi à 18h30 une manifestation place de la Comédie, entre l'Opéra et l'Hôtel de ville. Une autre est prévue ce samedi place Bellecour, à 15h. Ce collectif ne veut pas relâcher la pression sur Israël, après l'intervention militaire de l'Etat juif contre la flotille qui a provoqué la mort des 15 militants. Interview de Marie, trésorière.

Ce lundi, vous étiez un millier à dénoncer le drame qui s'est produit. Quelle est votre réaction face à ces événements ?

C'est un acte de piraterie dans les eaux internationales. Comme Israël place Gaza sous embargo, ils voudraient que leurs eaux soient aussi sous leur contrôle. Mais ce blocus est tout aussi illégal que l'occupation de la Palestine. Le bateau, avant de quitter la Turquie, avait été inspecté par des organismes qui n'avaient trouvé aucune arme. Nous voulons que cesse ce blocus. Je suis allée en Egypte en mai dernier. Près de Rafah, j'ai vu ces milliers de tonnes de fournitures qui croupissent dans un stade, même des pâtes et de la sauce tomate.

Ne faut-il pas aussi dénoncer le Hamas qui prend en otage sa population ? Ne vit-on pas mieux en Cisjordanie, contrôlée par l'autorité palestinienne ?

C'est vrai, les Cisjordaniens vivent mieux, surtout à Ramallah. Mais pas partout. A Bethléem, à Kalkiya, les gens souffrent à cause du mur qui les encercle. Le Hamas a été élu de façon démocratique. Sauf que le résultat des élections n'a pas plu aux pays occidentaux. En réalité, le Hamas a été élu parce qu'il y avait beaucoup de corruption dans l'autorité palestinienne. Comme le dit Dominique de Villepin, il faudra un jour discuter avec le Hamas. Ce n'est pas la religion qui est le problème. La question, c'est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Sauf que le Hamas ne reconnaît pas à l'Etat d'Israël le droit d'exister...

Israël est le pays le plus armé de la région, il dispose de la bombe atomique et il serait en danger ? C'est un pays voyou qui bafoue les règles internationales. On ne peut pas renvoyer dos à dos l'occupant et l'occupé.

Les discussions ont repris pour relancer le processus de paix. Un espoir ?

Vous plaisantez ? Il y a eu une foultitude de discussions : à chaque fois Israël se retire de la table des négociations. Sauf que cette fois, les Etats-Unis commencent à se fâcher. Mais Barack Obama doit faire face à des lobbies sionistes, comme l'EPAC. Il se sait en danger, donc il avance pas à pas. Beaucoup de citoyens israéliens ne se reconnaissent pas dans ces lobbies et partagent ce désir de paix.

Quelles sont vos actions ?

On ne veut pas faire de l'humanitaire comme d'autres associations. On fait de la politique. On veut interpeller les Français sur cette impunité à l'égard d'Israël. Nous manifestons. Nous soutenons aussi un boycott contre les produits israéliens, et plus encore ceux qui sont conçus dans les colonies. A cet égard nous visons particulièrement Carrefour qui bénéficie de finances israéliennes. On veut les faire plier comme on a fait plier l'Apartheid en Afrique du sud.

à lire également
Ce lundi, la CGT cheminots a manifesté devant les locaux du Progrès à Lyon. Ils estiment que les articles de la rédaction à leur égard desservent leur cause. “Le Progrès, menteur, collabo” a été inscrit au pied de la porte d'entrée du bâtiment.
4 commentaires
  1. Muslim - 1 juin 2010

    Israël est une vraie malédiction pour l'ensemble de la région, l'impunité dont elle use avec la complicité de l'occident et des dirigeants arabes corrompus cessera un jour ou l'autre, je ne donne pas cher de l'existence de ce pays criminel qui ose attaquer en mer international les humanistes de la paix et qui maintien dans des camps de concentration plus 1 500 000 personnes..... Maudit soit ce gouvernement sioniste et tous ceux qui les soutiennent.....R.A

  2. Martin de Givors - 1 juin 2010

    ISRAEL FLEURON DE LA DEMOCRATIE OCCIDENTALE !..Agression, dans les eaux internationales, de la flottille d’aide humanitaire destinée à Gaza : 10, 19 ? morts... L’état d'Israel, éternel victimaire, se révèle tel qu’en lui-même. Il faut rappeler que le 27 mai 2010, Israël adhérait à l’OCDE. Par ce geste, les dirigeants de l’Union Européenne ont donné leur caution morale à l’agression et aux crimes de guerre commis contre la population civile de Gaza. C’est également cautionner haut et fort la politique d’apartheid d’un état qui n’a jamais caché son mépris pour le droit international. Nul ne peut avoir d’illusion : La pérennisation d’une colonisation de peuplement n’est pas possible sans le soutien militaire, économique et idéologique inconditionnel des métropoles coloniales européennes et américaines. Stop également aux protestations d’une hypocrisie indécente de la part des protecteurs européens d’un état, dont les dirigeants se comportent tels des terroristes .

  3. webmaster - 2 juin 2010

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

  4. Cybertarien - 2 juin 2010

    Cool ! Si on est démocratiquement élu, on peut demander la disparition d'un Etat, d'une nation, d'un peuple ! Pourquoi donc s'être battu contre l'Italie fasciste et l'Allemagne nazie ! N'oublions pas que les dirigeants étaient élus, donc il aurait fallu les laisser faire, même si pour cela on aurait dû subir des dictatures ! Et oui, la dictature, du moment qu'elle est arrivé démocratiquement, on doit l'accepter ! Et se taire...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut