Gendarmes
©LOIC VENANCE / AFP

Isère : un gendarme visé par une enquête après l'agression d'un adolescent

L'homme en question aurait assisté à l'agression d'un adolescent âgé de 16 ans sans réagir.

Selon Le Parisien, quatre hommes dont un gendarme font l'objet d'une enquête pour “violences volontaires en réunion” sur un adolescent pour des faits qui se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, à Heyrieux en Isère. La victime, un garçon âgé de 16 ans aurait été agressé par deux personnes, dont le père de son ancienne petite amie, devant deux témoins. L'une de ces deux personnes serait un gendarme en civil.

Pour le moment, la circonstance aggravante de violences “par personne dépositaire de l'autorité publique” n'a pas été retenue, le gendarme étant hors fonction. Toutefois Audrey Quey, la procureure de la République a assurée que le gendarme “sera sanctionné aussi sévèrement que la gravité des faits l’exige”, si sa participation aux violences était confirmée. La victime a expliqué au Parisien que le gendarme en question était présent lors de son dépôt de plainte : “Même l'enquêtrice était sidérée de le voir là. Et le gendarme m'a dit : dis bien la vérité. Moi, je t'ai aidé. Je t'ai même séparé lorsque lui te tapait dessus. Ce qui est faux. J'ai vécu ça comme une pression”. L'enquête se poursuit. 

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - ven 3 Juil 20 à 12 h 41

    "Gloire à la violence" disent certains...
    On voit où ça mène...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut