Inondations dans le Rhône : l'état de catastrophe naturelle reconnu

Les inondations survenues dans plusieurs communes du Rhône en novembre 2016 ont été classées catastrophe naturelle. Plusieurs cours d'eau avaient débordé à la suite de fortes pluies.

Le Journal officiel publié hier a fait état d'un arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle des inondations survenues les mardi 22 et mercredi 23 novembre 2016. Une classification qui va permettre aux personnes victimes de ces intempéries de mieux se faire indemniser. Cette décision porte sur les communes impactées d'inondations et coulées de boue : Châtillon, Grézieu-la-Varenne, Lucenay, Oullins, Tassin-la-Demi-Lune ainsi que Francheville et Marcilly d'Azergues.

Les habitants de ces 7 communes ont désormais dix jours à partir de la publication pour se manifester et déclarer leurs biens détruits et endommagés auprès de leur assurance, si ce n'est pas déjà fait.

à lire également
Une Lyon Capitale mars 2019
Est-ce déjà la fin du monde ? Se pencher sur le mouvement des “collapsologues” pour établir des scénarios plausibles d’effondrement de notre modèle de société dans les années à venir, en 2030 (demain pour nous) ou en 2050 (demain pour nos enfants), c’est forcément se pencher sur l’état de notre société actuelle, constater ses impasses et chercher les signaux d’espérance, ou au moins de mutation. L’impasse climatique, les Lyonnais commencent à bien la percevoir, dans une ville où la température a déjà gagné en moyenne plus de deux degrés.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut