"Incroyable talent" : le mauvais tour de M6 à un magicien lyonnais

Il pensait être notre Susan Boyle, il sera peut-être la nouvelle Cindy Sanders. Le magicien lyonnais qui a été méchamment éconduit par Smaïn dans l'émission "la France a un incroyable talent" va porter l'affaire en justice.

Fakir magicien lyonnais depuis vingt ans, Jean-Luc Porteneuve, alias John Forever, trépignait de passer à "La France a un incroyable talent". Il se rêvait peut-être d'un destin à la Susan Boyle, la vieille fille écossaise devenue une star interplanétaire depuis sa prestation dans l'émission britannique. Il lorgnait sans doute aussi sur le chèque de 100 000 euros que recevra le vainqueur. Assurer le spectacle en deux-deux, il sait faire. Il est déjà passé à "Qui est qui" et "C'est mon choix".

"Tu es un magicien, eh bien disparaît"

En mai, il se présente au casting lyonnais. Il exécute trois numéros et décroche aussitôt son sésame. Direction Paris le 27 août où il est confortablement reçu. Ca se passera beaucoup moins bien le lendemain où il doit époustoufler le jury. "J'ai cherché à produire un spectacle inédit. Pour moi, un couple qui barbotte dans une bassine, ce n'est pas incroyable. Pas plus qu'une chanteuse : on n'est pas à la Star Academy", fulmine-t-il.

Notre fakir croix-roussien a plus d'un tour dans son sac. Il improvise un numéro plus comique que sensationnel : l'apparition annoncée d'un léopard dont on ne voit que la queue et la marque de ses griffes sur la tenue de John. Mais le verdict tombe : c'est non. Toutefois, comme les téléspectateurs se délectent autant de nouveaux talents que de vrais ratés exécutés à la télé, autant en rajouter ! "Tu es un magicien, eh bien disparaît", lui lance Smaïn, plus méchant que drôle.

Cindy Sanders avait connu pareille humiliation, à la Nouvelle Star. Le magicien sort de son chapeau quelques flèches : "vous êtes vraiment des têtes de con". La prod opère ensuite un montage dont elle a le secret : alors que le public siffle le jury lors de cet enregistrement - miracle - le 1er décembre à la diffusion, c'est le fakir qui est hué. Joli tour de passe-passe qui arrange bien les affaires de nos trois compères.

Il exige des excuses en direct

John malmené, c'est Jean-Luc qui trinque. Les jours suivants, pleuvent dans la rue des vexations gratuites et blessantes. "On me traite de tête de con, on me dit de changer de métier, de disparaître ou alors on reproduit le bruit du buzzeur", raconte-t-il, déprimé. L'homme est aujourd'hui abattu, et craint que son activité n'en pâtisse. Il a donc décidé d'attaquer M6 en justice pour préjudice moral, exigeant des excuses en direct.

En attendant, il poursuit ses spectacles, comme souvent rue Mercière, à l'Irish Corner (place Carnot) ou le jeudi au restaurant Pell Mell (Lyon 6e). Avec un peu de chance, vous le verrez peut-être exécuter la "roue de la mort", son meilleur numéro où il est assailli par des sabres, un tapis de clous et une roue de 150 kilos. Il avale même du feu et des lames de rasoir. Incroyable ?

17 commentaires
  1. Magicien59 - 7 janvier 2010

    Comparé à un couple qui barbote dans une bassine, c'est sur que ce John Machin tient la route...Mais, comparé aux autres magiciens qui, eux, ont été retenus par le jury... il ne vaut pas 'peanuts'... C'est nul de chez NUL ! ! !Et ce n'est pas la réflexion 'humoristique' de Smaïn ou les tripatouillages du montage qui sont la cause de son échec... c'est l'absence de qualité de sa propre prestation !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut