La croissance du marché immobilier lyonnais de ces dix dernières années a fait de la ville une place prisée des investisseurs © Vera Lucas
Article payant

Immobilier et dispositifs fiscaux : les conseils pour investir à Lyon

L’immobilier, valeur refuge par excellence, est de plus en plus prisé en cette période de crise sanitaire. Tour d’horizon des dispositifs disponibles pour investir dans la pierre à Lyon.

La croissance du marché immobilier lyonnais de ces dix dernières années a fait de la ville une place prisée des investisseurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels. La crise de la Covid-19 a tout de même ralenti cette dynamique, les prix accusant une baisse de 0,2 % au 1er octobre selon le baromètre meilleursagents.com.

La fin de l’épidémie n’étant pas encore en vue, les Français ont joué la sécurité en épaississant leur épargne personnelle. Selon la Banque de France, au 1er septembre, le montant total de notre épargne financière a atteint 85,6 milliards d’euros, soit trois fois plus qu’avant l’épidémie et une hausse de 16 milliards en un mois. Entre février et juillet, les Français ont déposé plus de 100 milliards d’euros en banque pour un taux d’épargne de 27,4 % contre 14,9 % en 2019.

Face à cette situation, le gouvernement veut inciter à investir, notamment dans les PME, à travers un fonds constitué de 1 500 entreprises françaises. Les placements immobiliers pourraient aussi avoir une carte à jouer durant cette période.

Le Pinel a, par exemple, été prolongé jusqu’en 2021 dans les zones A, A bis (comme Lyon) et B, l’objectif étant de favoriser la reprise des constructions de logements neufs dans les zones où le déséquilibre entre demande et offre est flagrant.

Il vous reste 93 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut