Article payant

Immobilier à Lyon et la Métropole : les quartiers qui ont la cote

La crise de la Covid-19 n’a pas entaché la bonne forme du marché lyonnais et de la métropole qui a crû de manière impressionnante en 2020. Si les prix progressent dans la quasi-totalité des villes et arrondissements, certains quartiers ont fortement tiré leur épingle du jeu depuis un an.

C’est un indicateur fiable de l’état du marché. Les notaires du Rhône ont publié fin mars leur bilan annuel de l’immobilier dans le département et la métropole de Lyon. Un état des lieux très attendu après une année 2020 marquée par la crise du coronavirus. Une crise qui n’a pas été sans incidence sur les ventes de logements ayant accusé une baisse de 14 % en un an. Un volume de ventes qui a notamment eu un impact sur les cessions de terrains à bâtir (-20 %), celles d’appartements neufs (-18 %) et, dans une moindre mesure, celles d’appartements anciens(-13 %) et de maisons anciennes (-11 %). La baisse a surtout été très forte lors du 1er trimestre de l’année 2020 avant de remonter au fil des mois pour retrouver un volume “presque” normal en fin d’année.

Il vous reste 81 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Faire défiler vers le haut