Hotel de police 3e © tim Douet_0028
Hotel de police Lyon 3e photo tim Douet_0028

Ils copiaient les numéros de carte bleue à Lyon : trois Bulgares arrêtés

Trois Bulgares viennent d'être arrêtés en Bulgarie, soupçonnés d'avoir mis en place des techniques pour récupérer les données de carte bleue dans les stations-service de l'agglomération de Lyon.

Ils seraient des spécialistes du "skimming", cette technique qui permet de récupérer les données de carte bleue sur les distributeurs ou terminaux de paiement. Les techniques sont toujours les mêmes, des dispositifs sont placés aux endroits où sont insérées les cartes pour récupérer les données tandis qu'une caméra cachée peut parfois permettre de voir le code. Lorsque les seules informations de la bande magnétique sont collectées, elles sont ensuite dupliquées sur des cartes vierges pour être utilisées dans des pays où la puce n'est pas utilisée lors des paiements.

Trois Bulgares viennent d'être arrêtés en Bulgarie selon l'AFP, soupçonnés de faire partie d'un réseau de criminel spécialisé dans la duplication de cartes bleues. En octobre 2017, des clients du Crédit Agricole avaient porté plainte après avoir remarqué que leurs cartes bleues avaient été utilisées en Indonésie. Les enquêteurs ont pu exploiter les images de vidéosurveillance d'une station-service à Champagne-au-Mont-d'Or pour identifier les auteurs. Les trois suspects seront prochainement extradés vers la France.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 juillet 2019

    Ces crimes sont permanents... quand est-ce que les citoyens vont comprendre qu'il faut passer à une autre civilisation plutôt que de sombrer dans du nationalisme qui ne les protègera pas plus, voir moins avec les guerres entre nations ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut