Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0198
© Tim Douet

Hausse du carburant : allez-vous bloquer Lyon le 17 novembre ?

La France va-t-elle se déchirer sur la question de la hausse des prix des carburants diesel et essence ? Certains menacent de bloquer les villes comme Lyon le 17 novembre pour protester. D'autres font déjà savoir leur opinion avec le hashtag #SansMoiLe17. Et vous qu'en pensez-vous ? Allez-vous manifester le 17 novembre et rejoindre le mouvement "des gilets jaunes" ? Répondez à notre question Internet.

La question de la hausse des prix des carburants diesel et essence marque une séparation entre deux France : celle qui veut toujours utiliser sa voiture pour aller travailler et qui parfois n'a pas d'autre choix, prête à bloquer les grandes villes comme Lyon le 17 novembre, et une autre, parfois plus urbaine et périurbaine qui s'oppose à toute idée de manifestation et avance des arguments contre le diesel. Sur les réseaux sociaux, cette mobilisation du 17 novembre a été récupérée par l'extrême droite, tandis que le hashtag #SansMoiLe17 a été initié par des soutiens à Emmanuel Macron, avant d'être relayé par des citoyens de tout bord.

Comme nous l'expliquions dans un précédent article, les pages Facebook appelant au blocage de Lyon et Saint-Étienne ont été initiées par Brice Telki, responsable du NPA de Rive-de-Gier. Interrogé par Lyon Capitale, ce dernier souhaitait néanmoins que le rassemblement soit apolitique : "C'est moi qui gère la page, je l'ai lancé en tant que citoyen français, le NPA ne la gère pas. Selon Brice Telki, l'idée est de faire converger la manifestation de Lyon, avec celle de Saint-Étienne, le 17 novembre. Des cortèges partiront vers 8h, avec des opérations escargots coordonnées sur l'A7 pour le convoi de Lyon, et l'A45 pour celui de Saint-Étienne, "nous nous rejoindrons à Givors avant de partir pour bloquer la raffinerie de Feyzin", indique-t-il. Depuis plusieurs jours, certains affichent leur soutien au mouvement en mettant leur gilet jaune sur la plage arrière de leur voiture, reste à savoir combien manifesteront le 17 novembre. À l'heure où les marches pour le climat, s'opposant aux énergies fossiles, ont réuni par deux fois 15 000 personnes à Lyon, la future manifestation contre les hausses des prix des carburants diesel et essence sera particulièrement observée.

Et vous, allez-vous bloquer Lyon le 17 novembre ? Répondez à notre question Internet ci-dessous. 

[poll id="10"]

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut