Emmanuel Hamelin Autre Direct
© Tim Douet

Hamelin (UMP) : “On est dans le calendrier”

L’Autre Direct – À deux mois des municipales, l’UMP présente ce jeudi 9 janvier à Lyon ses têtes de liste et les “référents thématiques” de sa campagne. Emmanuel Hamelin, tête de liste dans le 4e, sera aussi dédié au développement économique. Il attaque le bilan de Gérard Collomb en la matière et critique l’action de David Kimelfeld dans le 4e, dont il sera le challenger en mars prochain.

Interrogé sur Gérard Collomb, pas encore officiellement en campagne, Emmanuel Hamelin, porte-parole de l'UMP-UDI affirme ce jeudi matin au micro de Christelle Monteagudo : "Notre adversaire existe virtuellement. On part du principe qu'il est en campagne." Selon la tête de liste du 4e, "le maire de Lyon a fait un discours de campagne" hier, lors de ses vœux.

Concernant le calendrier de la campagne, "on est un peu en avance sur Gérard Collomb", affirme l'ancien député. "On va révéler certaines choses de notre vision de Lyon", promet le porte-parole, qui rappelle toutefois l'épisode malheureux de 2008 où Gérard Collomb s'était inspiré des propositions de Dominique Perben, selon lui, pour faire son programme. La droite lyonnaise se méfie donc cette fois-ci. Mais, concernant l'attente légitime des électeurs à deux mois des élections, "on est dans le calendrier", affirme Emmanuel Hamelin.

De “belles propositions” promises en matière de sécurité

Ce jeudi, Michel Havard, candidat UMP-UDI, présente ses têtes de liste dans les arrondissements (lire ici) et ses “référents thématiques” (les candidats plus particulièrement chargés d’un thème de campagne).

Emmanuel Hamelin sera dédié à "un grand pôle qui réunit le développement économique, le tourisme, le rayonnement de Lyon". Georges Fenech est à la sécurité et à la tranquillité publique, sur lesquelles il fera "de belles propositions". "Ce n'est pas un exécutif", affirme Emmanuel Hamelin, mais un ensemble de "responsables thématiques qui vont porter ces sujets, être les référents de Michel Havard et créer des rencontres sur ces thématiques".

Sur le développement économique, Emmanuel Hamelin critique le bilan de Gérard Collomb, notamment dans le quartier Grôlée (Lyon 2e) qui "n'a pas décollé depuis dix ans". Sur les centres commerciaux, Confluence en particulier, le porte-parole de Michel Havard estime qu'"ils paupérisent les commerçants du centre-ville" sans pour autant fonctionner bien.

Enfin, sur David Kimelfeld, son adversaire socialiste dans le 4e arrondissement, Emmanuel Hamelin appelle les Croix-Roussiens à sanctionner un maire d'arrondissement qui est aussi président de la fédération socialiste du Rhône. "Non seulement il soutient la politique du Gouvernement, mais il en fait la promotion", déplore Emmanuel Hamelin.

Prochaine étape dans la campagne de Michel Havard : les propositions, qui seront annoncées le 5 février prochain, lors d'un meeting à la Cité internationale.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut