Article payant

Grolée / UBS : connexions fiscales pernicieuses

Le procès pour évasion fiscale, orchestrée par UBS, pourrait se télescoper avec l’affaire “Grôlée/Docks Lyonnais”.

Le 12 mai dernier, après une épreuve de force de plusieurs années, le fisc français a réussi à obtenir de son homologue suisse l’identité de plus de 45 000 titulaires de comptes bancaires ouverts entre 2010 et 2015 chez UBS. Selon Le Point, ces comptes cumuleraient plus de 11 milliards d’euros. Il est reproché à la plus grande banque de gestion de fortune du monde d’avoir approché de riches contribuables français, lors de tournois sportifs, de parties de chasse ou de réceptions, afin de drainer une partie de leurs avoirs vers les coffres de la maison mère, en Suisse, en leur expliquant comment échapper à l’impôt.

Il vous reste 84 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut