SNCF: un contrôleur de ter vu de dos
@Tristan Paret

Grève des contrôleurs SNCF pour ce premier week-end de fête

Le réseau ferroviaire de Rhône-Alpes s'apprête à vivre trois jours de grève alors que le trafic devrait être intense à l'approche de Noël.

Une surprise de Noël dont beaucoup se seraient passés. Les contrôleurs SNCF de la région Rhône-Alpes entrent en grève ce jeudi soir à 20 heures, et pour tout le week-end. Ce mouvement fait suite à l'appel lancé par la CGT et le syndicat Sud Rail pour protester contre les suppressions de postes de contrôleurs dans les TER. La mobilisation durera jusqu'à lundi matin 8 heures et devrait perturber le trafic aussi bien sur les lignes régionales que TGV. De nombreux usagers risquent de devoir prendre leur mal en patience alors que l'affluence en gare devrait être forte pour ce premier week-end de vacances scolaires, à quelques jours de Noël.

La vidéo pour remplacer les contrôleurs

Les contrôleurs protestent contre la suppression de postes, dans les TER principalement. Les nouvelles rames étant dotées de caméra de vidéosurveillance, le conducteur peut gérer à distance la fermeture des postes, rôle habituellement dévolu aux contrôleurs. Cette technologie engendrera, à termes, la suppression de leur fonction, selon les syndicats.

"La SNCF a l'intention de retirer le contrôleur et de laisser le conducteur assurer à la fois sa tâche, mais aussi tout ce qui incombait jusqu'à maintenant au contrôleur : la fermeture des portes, gérer le flux des usagers. Quoiqu'il se passe, il n'y a plus qu'un seul agent à bord", argumente ainsi Mickaël Pierrier, représentant CGT des contrôleurs en région, au micro de France Bleu.

Pour les usagers, rendez-vous sur la page grève du site de la SNCF pour se tenir informé des perturbations.

1 commentaire
  1. GB4 - ven 18 Déc 15 à 11 h 36

    Je suis ancien cheminot et très attaché à la SNCF. Malheureusement j'ai pu constater que certains controleurs assurant les TER entre Lyon et Evian ont souvent des comportements inappropriés. Ces personnes nuisent à l'ensemble de leurs collègues et peuvent inciter à ce que leurs missions doient prochainement confiées à du personnel externe à la SNCF

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut