Adrien Perez, 26 ans, poignardé en plein cœur à la sortie d’une boîte de nuit près de Grenoble, DR

Grenoble : la famille d’Adrien Perez dénonce une récupération politique

Un rassemblement du groupe d’extrême droite “Génération identitaire” a eu lieu ce samedi 11 août devant le palais de Justice de Grenoble pour réclamer “justice pour Adrien”. Les proches du jeune homme, mortellement poignardé à la sortie d’une discothèque, déplorent une récupération politique. 

Ils étaient une centaine de militants de Génération identitaire à manifester ce samedi devant le palais de Justice de Grenoble, munis de t-shirt à l’effigie d’Adrien et de banderoles : “justice pour Adrien” et “Génération anti-racaille”. Cette action a “extrêmement choqué” la famille du jeune homme, rapporte France Bleu Isère. Adrien Perez, 26 ans, a été poignardé en plein coeur à la sortie d’une discothèque le 29 juillet dernier à Meylan, pour avoir tenté de porter secours à son ami Thibault, pris à partie par trois individus. 

Par la voix de son avocat, Denis Dreyfus, la famille d’Adrien a tenu à rappeler son opposition envers l’action du groupe d’extrême droite, organisée à son insu : "La famille d’Adrien s’érige contre toute récupération politique du drame qu’elle vit. En aucun cas le beau visage d’Adrien ne saurait devenir l’étendard de la haine et du racisme”, a déclaré Maître Dreyfus, toujours selon la radio iséroise. Concernant l’enquête en cours sur le meurtre du jeune homme, deux frères ont été mis en examen : l'un pour meurtre, l'autre pour tentative de meurtre.

à lire également
Stéphane Bouillon
Arrivé il y a tout juste un an à Lyon Stéphane Bouillon va quitter la préfecture du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes pour rejoindre le cabinet du nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut